Une nouvelle entrée dans le dictionnaire de novlangue

Ne dites plus « c’est un échec », dites « ça n’a pas marché ».
Exemple (en plus de celui proféré hier soir par le PDG de la start-up nation) :

La présidence de macron n’est pas un échec, elle n’a pas marché.

L’honnêteté intellectuelle m’impose de préciser que ce n’est pas de moi ; je l’ai juste lu quelque part sur internet aujourd’hui.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Qu'est ce qu'on va devenir ?, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une nouvelle entrée dans le dictionnaire de novlangue

  1. Alias dit :

    Moi j’ai compris ça comme ça:

    « StopCovid n’est pas un échec » est le nouveau « c’est pas de notre faute. »

    « Je dirais plutôt que ça n’a pas marché » est le nouveau « c’est de votre faute. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *