Kro en résumé : Star Trek : Lower Decks

Série animée Star Trek de 10 épisodes (en anglais) d’une vingtaine de minutes chacun

Les personnages principaux sont des officiers mineurs d’un vaisseau lui-même mineur de Star Fleet, l’U.S.S. Cerritos (NCC-75567) (ça se passe en 2380, donc après les dix films et le gros de The Next Generation), des enseignes qui s’activent comme le titre l’indique sur les ponts inférieurs du vaisseau, loin de la passerelle. Ce sont :
– Beckett Mariner, la personnage principale de la série, très compétente sur le terrain, mais incapable de se plier à la rigueur des protocoles de Starfleet, ce qui lui a valu d’être rétrogradée au grade d’enseigne et d’y végéter (ce qui semble très bien lui convenir) ;
– Brad Boimler, qui au contraire de sa collègue prend le protocole très au sérieux et espère bien s’asseoir un jour dans un fauteuil de capitaine. Malheureusement pour lui, il manque d’un certain pragmatisme, ce qui fait que les deux personnages se complètent plutôt bien ;
– Samanthan Rutherford, un ingénieur très compétent en la matière et passionné par son boulot d’ingénieur, au détriment en particulier de sa vie sentimentale ;
– D’Vana Tendi, une Orionne arrivée à bord du Cerritos (où elle est affectée à l’infirmerie) dans le premier épisode, jeune, inexpérimentée et enthousiaste.
Ces deux derniers personnages restent secondaires par rapport aux deux premiers.
J’ai trouvé que la série était bien dans l’esprit Star Trek. Certes, c’est du dessin animé, c’est court et c’est parfois humoristique, voire parodique ; mais ça m’a bien plu. Et le fait de plus s’intéresser aux quatre enseignes qu’aux officiers supérieurs (même si finalement, on voit assez souvent ces derniers) offre un angle de vue différent du Star Trek habituel, donc permet un renouvellement intéressant du genre (et accessoirement, c’est moins choquant de les voir envoyés en première ligne que quand c’est Kirk et ses copains qui s’exposent dangereusement et inutilement).
Bref, c’est du tout bon, et j’attends la suite prévue de pied ferme.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Kro en résumé : Star Trek : Lower Decks

  1. Je dirais que c’est plus satirique que parodique, mais sinon oui, c’est du très bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *