“Qui veut que le monde demeure tel qu’il est, ne veut pas qu’il demeure.”

Un proverbe pro-changementA Wolfenbüttel comme ailleurs dans les villes allemandes “à l’ancienne”, les Sprichwörter (proverbes) sont un élément de décoration très fréquent des façades à colombage. Le plus souvent, rien de particulièrement progressiste : “En ces temps de malheur, il n’y a que l’aide de Dieu“, “Vis ta vie et laisse causer“, tout ça. On est donc assez surpris de tomber sur cet appel vibrant au changement.

This entry was posted in immer wi(e)der and tagged , . Bookmark the permalink.

One Response to “Qui veut que le monde demeure tel qu’il est, ne veut pas qu’il demeure.”

  1. Transfo says:

    Au fait, il s’agit d’un aphorisme de Erich Fried

Leave a Reply