Kro de fin de vacances, avant les prochaines

Étant en manque d’océan, je me suis fait vite fait un petit « 8 jours à la mer ». Malheureusement demain, retour au travail (signature de PV d’examen, ce genre…). Mais je reviendrai.

À noter tout de même un curieux phénomène qui n’a pas manqué d’échapper à FD, et qui explique pourquoi la plage était si vide tout à l’heure…

Au menu :

La souris de voyage de Microsoft

Film : La bonne épouse par Martin Provost avec Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky

La Belle Poule

Continuer la lecture

Publié dans Films, Pelleteuses, vêtements et inclassables, Tourisme | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Silvia Federici : Le capitalisme patriarcal

Silvia Federici est une universitaire italienne enseignant aux États-Unis. Wikipedia la rattache au mouvement féministe autonome (en gros : anarchiste et d’extrême gauche). Moi, je l’aurai rangé dans les féministes matérialistes. Elle s’autodéfinit « féministe marxiste », même si elle règle des comptes avec Marx. Mais on ne va pas se battre sur les terminologies.

Son livre le plus célèbre est « Caliban et la sorcière ». Mais c’est une grosse somme. J’ai commencé par une dose plus petite avec « Le Capitalisme patriarcal ». Ça a fait partie de mes lectures post-confinement. Comment construire un monde d’après différent, si tous les porte-parole de ce monde d’après (et en particulier ceux qui parlent de l’effondrement) ont tous des hommes universitaires blancs ? Pour reprendre la magnifique phrase d’autre Lorde : « On ne détruira pas la maison du Maître avec les outils du Maître ». Si on ajoutait dans la critique du capitalisme une critique féministe ?

Pourtant, aujourd’hui, tout le monde à gauche intègre « patriarcat » à la liste des dominations à éradiquer. Mais juste en passant. Même Damasio, après avoir pratiqué la SF sexiste, parle d’abattre le patriarcat quand il parle du monde d’après. C’est choupi. Mais le sexiste n’est pas une conséquence du capitalisme (ça fait longtemps que les féministes matérialistes l’ont signalé). Serions-nous en train de nous repasser les mêmes plats ? La lutte des classes d’abord, les femmes après ? Et si le patriarcat était imbriqué dans le capitalisme, l’un nourrissant l’autre, comme une association de malfaiteurs ? C’est l’argument de Federici.

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Laisser un commentaire

Kro mécanique

Voilà, enfin, après en avoir rêvé pendant le confinement, j’y suis.

Pas tout à fait en vacances, puisque j’ai encore un ou deux reliquats de travail à gérer, mais quand même, ça change pas mal.

Il faut bien le dire, même si côté boulot ou contamination, ça s’est bien passé pendant le confinement, c’était fatigant et désagréable.

Les animaux de la Place Napoléon à La Roche-sur-Yon

Le bureau des légendes, de Eric Rochant avec Mathieu Kassovitz, Jean Pierre Darrousin,  Sara Giraudeau 

Chernobyl de Craig Mazin avec Jared Harris, Stellan Skarsgård, Paul Ritter

Continuer la lecture

Publié dans Films, Tourisme | Marqué avec | Laisser un commentaire

Kro de l’égalité des sexes et des sexualités

Construire l’égalité des sexes et des sexualités. Pratiques enseignantes à l’école primaire, de Gaël Pasquier, aux Presses universitaires de Rennes

(cette Kro est publiée ces jours-ci dans les Cahiers de la LCD.)

Depuis les années 1980, les directives de l’Éducation nationale incitent explicitement les enseignant·es à travailler en faveur de l’égalité des filles et des garçons. Depuis 2000, elles demandent d’intégrer la lutte contre l’homophobie. De fait, les enseignant·es qui les appliquent passent pour des militant·es alors qu’elles et ils se contentent d’appliquer les textes. Le livre de Gaël Pasquier, issu de son travail de doctorat, analyse précisément les pratiques de ces enseignant·es qui disent « ne pas faire grand-chose », mais font preuve d’engagement, de créativité et de persévérance pour se saisir malgré tout de ces questions à l’école.

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Marqué avec | Commentaires fermés sur Kro de l’égalité des sexes et des sexualités

Kro de potions magiques et de cadres noirs

Puisque nous continuons à faire des ronds d’1 km sous surveillance, nous nous occupons. C’est trop tôt pour la confiture de sureau… je ne trouve toujours pas de Rhubarbe et la confiture de muguet est fortement déconseillée, rapport qu’on en meurt.

Alors, que faire ?

On commence par un sujet léger : du Shampoing maison !

Et on poursuit avec une critique plutôt sévère de Dérapages : série écrite par Pierre Lemaître d’après son roman « Cadres noirs » et réalisée par Ziad Doueiri avec Éric Cantona

Continuer la lecture

Publié dans Films, Leirnette, Pelleteuses, vêtements et inclassables | Marqué avec | Commentaires fermés sur Kro de potions magiques et de cadres noirs