Kro de Kahier de vacances 5 : Des filles chez les garçons

Des filles chez les garçons. L’apprentissage de la mixité par Geneviève Pezeu
Éditions Vendémiaire 2020

L’école moderne est mixte. Il est même remarquable de constater à quelle vitesse la non-mixité qui a prévalu si longtemps est aussi vite devenue démodée. À quelques exceptions près, la mixité est devenue la norme et la non-mixité renvoie soit à une école du passé, soit à une école confessionnelle. Ce qui était une promiscuité immorale au début du XXe siècle est devenu au contraire le gage d’une socialisation saine et bénéfique 50 ans plus tard. Comment un tel tour de passe-passe s’est-il produit ? Et surtout, comment s’est-il produit en douceur, pratiquement sans qu’on se rende compte du glissement ? C’est ce que nous raconte Geneviève Pezeu, en faisant l’histoire de l’arrivée des filles chez les garçons jusqu’au décret Haby promulguée en 1976 qui rend la mixité obligatoire dans les ordres d’enseignement… prenant finalement acte d’une situation de fait.

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Marqué avec | Commentaires fermés sur Kro de Kahier de vacances 5 : Des filles chez les garçons

Kro de Kahier de vacances 4 : Le cerveau pense-t-il au masculin ?

Le cerveau pense-t-il au masculin ? de Pascal Gygax, Sandrine Zufferey, Ute Gabriel
Editions Le Robert, 2021

En 2017, l’Académie française, avec la constance d’une boussole qui indique le sud, qualifiait l’écriture inclusive de péril mortel. Suite à quoi, un journaliste de La Tribune de Genève, passablement goguenard, m’a appelé pour avoir mon avis sur le fameux péril. Il faut dire que par ici, on n’a pas toujours beaucoup de sympathie pour des gens qui pensent que le seul vrai français sort de leur bouche et que la Suisse, comme la Belgique, ou le Québec parlent une version abâtardie du français, éventuellement pittoresque, mais tout de même, franchement moins bien. En particulier quand l’Académie prétend parler au nom de sa mission auprès de la francophonie, à laquelle elle ne s’intéresse que pour lui faire la leçon, on a envie de lui proposer de s’occuper de son dictionnaire (et encore).

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Marqué avec | Commentaires fermés sur Kro de Kahier de vacances 4 : Le cerveau pense-t-il au masculin ?

Kro de Kahier de vacances 3 : Les neurosciences en éducation

Les neurosciences en éducation, Emmanuel Sander, Hippolyte Gros, Katarina Gvozdic et Calliste Scheibling-Sève
Editions Retz, 2018

Nous autres, les sociologues, nous nous méfions des neurosciences, déjà parce qu’elles arrivent à obtenir nettement plus de subsides que nous. Mais aussi pour de bonnes raisons : avec les progrès de l’imagerie cérébrale, elle donne du grain à moudre aux scientistes qui pensent que la seule vérité est celle qui se voit à l’image et que tout ce qui n’est pas scientifiquement mesurable avec les paradigmes classiques des sciences naturelles n’est que du bruit. Les neurosciences seraient donc une espèce de « science totale » (comme a pu l’être la psychanalyse à une époque, je sais, je provoque) supposée pouvoir expliquer tout le cerveau, toute la conscience humaine et aussi n’importe quoi. Enfin, les neurosciences dépolitisent le social : il y a 2 ou 3 ans, on a vu surgir des articles de presse qui défendait l’idée que les pauvres étaient pauvres parce que leur cerveau était moins performant. En somme, les inégalités sociales seraient d’abord inégalités cérébrales (et je ne vous parle même pas du cerveau des femmes ou des noirs).

Néanmoins, tous les neuroscientifiques n’ont pas cette vision ultra totalisante de leur discipline. Les chercheur-es qui ont écrit ce livre ont leur bureau au bout de mon couloir. Non seulement ce sont des collègues très agréables, mais ce sont des gens qui vous expliquent comment considérer les neurosciences à leur juste mesure, ce qui rend les résultats avérés d’autant plus intéressants.

Par ailleurs comme Leirnette prévoit de passer à l’ennemi euh, s’inscrit en neuroscience, c’est pas mal que je me renseigne…

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Commentaires fermés sur Kro de Kahier de vacances 3 : Les neurosciences en éducation

Kro de Kahier de vacances 2 : David Peyron, Culture Geek

David Peyron, Culture Geek
Édition FYP, 2013

David Peyron est maitre de conférences en science de l’information et de la communication à l’université d’Aix-Marseille. Il a également une chaine YouTube qui s’appelle Monde de Nerds et si vous avez la flemme de lire son livre, vous pouvez en avoir des bouts dans les premiers épisodes, comme ici. Et vous verrez qu’il ne ressemble même pas à un geek, heureusement qu’il se filme devant sa bibliothèque remplie de BD et autres trucs de geek, sinon, on aurait des doutes sur son authenticité.

Son livre, tiré de sa thèse, a beau dater de 2013, il reste tout à fait actuel, puisqu’il se penche sur l’émergence de la culture geek et son « établissement » en tant que culture dominante et trendy après avoir été raillée et marginalisée. Si on peut imaginer l’utilité d’un tome 2 ou d’une nouvelle édition revue et augmentée avec les nouvelles productions geeks et ses nouveaux développements (moi je dis ça, c’est juste pour tenter l’auteur…), on a toujours de quoi faire avec ce livre-là. Personnellement, je me demande pourquoi je ne l’ai lu que cette année…

Continuer la lecture

Publié dans Lectures, Livre de classe | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés sur Kro de Kahier de vacances 2 : David Peyron, Culture Geek

Kro de Kahier de vacances 1 : Le coût de la virilité 

Lucile Peytavin : Le coût de la virilité 
Edition Anne Carrière, 2021

Lucile Peytavin est historienne de l’histoire des femmes. C’est indirectement, en travaillant sur sa thèse, qu’elle réalise que la plupart des comportements asociaux sont le fait des hommes : 84% des auteurs des accidents de la route mortels, 92% des élèves sanctionnés pour actes relevant d’atteintes aux biens et aux personnes au collège (en général : aux biens, ne vous affolez pas !), 90% des personnes condamnées par la justice, 86% des mis en cause pour meurtre et 97% des auteurs de violences sexuelles.

En conséquence, elle pose une question assez astucieuse : ça coûte combien, tout ça ? Pas tant en termes de vie, de bien-être, de temps, non, en termes d’argent. Ces comportements des hommes coûtent combien à la société ?

Continuer la lecture

Publié dans Livre de classe | Marqué avec | Commentaires fermés sur Kro de Kahier de vacances 1 : Le coût de la virilité