Kro du bato-ohoho

L’Artémis sur la grande plage des Sables d’Olonne

Chariot à roulette

Le Lycée Camille See à Paris dans le XVe

L’Artémis sur la grande plage des Sables d’Olonne

dscf0587.JPG

On l’a raté. De peu, mais on l’a raté. Jeudi 20 mars, il a repris la mer, saluant d’un coup de sirène la ville en partant…

Nous y étions le samedi suivant.

dscf0592.JPG

Heureusement, notre envoyé spécial (c’est-à-dire mon père) y était à temps pour prendre des photos.

dscf0590.JPG

Alors, vous avez vu déjà ce genre de photos, mais quand même, on ne s’en lasse pas… La belle grande plage de sable fin des Sables avec un cargo de 80 m en plein milieu, ça laisse rêveur.

dscf0591.JPG

Les deux photos suivantes ne sont pas de mon papa :

imgp5833.JPG

imgp5834.JPG

Autre évènement des Sables : le Vendée Globe qui partira à l’automne prochain.

Les bateaux se préparent… Au ponton course, on pouvait voir un nouveau : Akéna

imgp5819.JPG

Chariot à roulette

caddi.jpg

J’ai décidé enfin d’assumer mon statut de ménagère de moins de 50 ans : je me suis achetée un chariot à roulette pour faire mes courses au Francprix. J’ai bravé les moqueries familiales (« c’est un truc de mamie ») proféré par une personne 72 fois plus musclée que moi et je suis passée à l’acte.

Maintenant, pour rapporter les bouteilles de lait de Leirnette ou la litière de mon chat, ça roule tout seul.

Le Lycée Camille See à Paris dans le XVe

Ces temps-ci, je fréquente des établissements scolaires, c’est pour la science.

Le collège / lycée Camille See de Paris a une architecture particulière. Il est construit en U, trois murailles hautes, le U étant fermé par une galerie. De là, une rotonde distribue les couloirs et escaliers vers tout le bâtiment.

Le lycée Camille Sée a été construit par l’architecte François Le Coeur de 1932 à 1934, sur une partie de l’emplacement de l’ancienne usine à gaz de Vaugirard, terrain donné par la Ville à l’État pour la construction d’un lycée de jeunes filles.

Les couloirs sont plus larges que les salles de classe (au moins, les élèves peuvent brasser au large pendant les interclasses) et le sol est couvert d’une sorte de mosaïque, du même genre de dans la cour.

J’ai pris une photo de la cour du lycée. D’après une enseignante, cette cour n’est pas agréable. On s’en douterait.

see.jpg

Ce contenu a été publié dans Evénements - expositions, Pelleteuses, vêtements et inclassables, Tourisme, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Kro du bato-ohoho

  1. valentine dit :

    T’as bien fait pour le chariot, ça fait 1 an qu’on l’a adopté et franchement c’est mieux…Le meilleur restant la livraison à domicile! Mais bon!

  2. leirn dit :

    Je pratique les courses par Internet des que Leirnette a mis des couches ! Mais pour les petites courses d’appoint… le charriot.

  3. Jessica dit :

    Ouahou, vous avez l’âme d’une photographe! C’est vrai, vois cadrez vachement bien…

  4. leirn dit :

    les premières photos de bateau, c’est pas moi, c’est mon papa…
    les 2 dernières sont des photos « officielle » prise pas je sais pas qui
    Akena, c’est pas moi, c’est Lotin

    En revanche, le caddie pour les courses, c’est bien moi. (et la cour de Camille See aussi)

  5. Schuh Renée dit :

    où as-tu trouvé les vues aériennes?

  6. Schuh Renée dit :

    La mosaîque de la cour du lycée…ça fait rêver!!

  7. Anne-cé dit :

    Ouah ! Je te soutiens pour le chariot à roulettes ! Moi j’ai commencé en attendant bébé et je dois dire que je ne peux plus m’en passer !
    A quand une course de copines poussant leur chariot ???

  8. Anne-cé dit :

    Par contre pas encore tenté les courses par Internet… pfff faut que j’m’y mette !!!!

Les commentaires sont fermés.