Kro film

Une petite Kro film vite fait, parce que je ne suis plus le rythme

Le dernier diamant De Eric Barbier Avec Yvan Attal, Bérénice Bejo, Jean-François Stévenin

Libre et assoupi De Benjamin Guedj Avec Baptiste Lecaplain, Charlotte Le Bon, Félix Moati

Dans la cour De Pierre Salvadori Avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern, Féodor Atkine

Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? De Philippe de Chauveron Avec Christian Clavier, Chantal Lauby

300380-2014-05-14-20-24.jpg Le dernier diamant De Eric Barbier Avec Yvan Attal, Bérénice Bejo, Jean-François Stévenin

Simon, un cambrioleur en liberté surveillée, accepte de monter sur le plus gros coup de sa vie : Le vol du « Florentin », un diamant mythique mis en vente aux enchères par ses propriétaires. Pour réussir, il devra approcher Julia, l’experte diamantaire, pour qui la vente constitue un enjeu personnel et familial considérable.

Deux bons acteurs : Bérénice Béjo éclipsée à tort par Dujardin dans The Artist et Yvan Attal, dont je suis toujours une grande fan, même s’il se fait rare.  Un film sur le modèle « casse du siècle » avec un cambriolage très malin et bien orchestré. Une deuxième partie sur « l’après » du cambriolage, qui rend le film à la fois orignal et un peu long. L’ensemble donne un spectacle très agréable.

523960-2014-05-14-20-24.jpgLibre et assoupi De Benjamin Guedj Avec Baptiste Lecaplain, Charlotte Le Bon, Félix Moati

Sébastien n’a pas d’ambition.  Son seul but : ne rien faire. Ce qu’il contemple le plus ? le plafond au-dessus de son lit. Viré de chez ses parents, il démarre une collocation heureuse avec Bruno, toujours un peu à côté de la plaque, nul avec les filles et enchainant les petits jobs pourris, et Anna, ambitieuse et motivée, mais stagiaire.

Le sujet était risqué : je craignais le couplet sur la jeunesse aujourd’hui qui ne veut plus rien faire, c’est tous des assistés, veulent plus bosser, etc. Or, pas du tout.  On y voit comment il est difficile de faire un chouette travail quand on est jeune. Comment on peut être intello précaire. Comment on peut passer toute une vie à faire un boulot qu’on n’aime pas, sans oser en changer. ugg homme Le tout avec une certaine poésie et loufoquerie. Honnêtement, c’est pas mal du tout.

033857-2014-05-14-20-24.jpg Dans la cour De Pierre Salvadori Avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern, Féodor Atkine

Antoine est musicien. A quarante ans, il décide brusquement de mettre fin à sa carrière. Après quelques jours d’errance, il se fait embaucher comme gardien d’immeuble. Jeune retraitée, Mathilde découvre une inquiétante fissure sur le mur de son salon et finit par tomber dans une sorte d’ennui paranoïaque.

Un film tendre et étonnant, avec Catherine Deneuve, toujours épatante et Gustave Kervern, que je ne connaissais pas mais qui est absolument formidable. Deux êtres mal dans leur peau qui ont peur de la vie et qui vont se rencontrer un petit moment dans la cour de cet immeuble. Une histoire agrémentée de voisins passablement allumés, de différentes manières. Encore un joli film.

474265-2014-05-14-20-24.jpgQu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? De Philippe de Chauveron Avec Christian Clavier, Chantal Lauby

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt « vieille France ». Mais voilà que leurs 3 premières filles ont épousé un juif, un arabe et un chinois. Heureusement, la quatrième est amoureuse d’un jeune qui s’appelle Charles (comme le Général admiré par le père qui se revendique gaulliste) qui est catholique…  mais qui est noir.

C’est bien sûr un exercice de style sur les stéréotypes ethniques qu’on va brasser et déconstruire (en revanche, pour la déconstruction des stéréotypes de sexe, on repassera). Si le début peine un peu à se lancer, finalement, honnêtement, c’est assez drôle. Depuis que Clavier a perdu la grosse tête, il joue mieux. Les 4 gendres sont assez chouettes.

Ce contenu a été publié dans Films. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Kro film

  1. valentine dit :

    Tout à fait d’accord avec le stéréotype de sexe pour qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu.
    Mais il y a aussi, l’artiste dépressive hyper cliché !!! Avec une connotation assez péjorative de la dépression que je n’ai pas pu m’empêcher de prendre mal !

Les commentaires sont fermés.