Kro qui a ralenti le rythme

Voilà tout arrive : la vie reprend normalement, mon chat prend des mesures volumiques de ses cartons préférés, j’ai moins de boulot et des vacances prochaines.  Encore un peu de balades, mais rien de comparable en densité. J’ai donc retrouvé le chemin du cinéma. L’été en général, je vais au cinéma pour la clim, donc je vois un certain nombre de navets au frais. En tout cas, je n’ai vu que des « suites », ce qui rétrospectivement fait peur…  On va commencer par les films un peu anciens et inoffensifs (ou pire). Pacific Rim 2 de Steven S. DeKnight avec John Boyega, Scott Eastwood Ocean’s 8 de Gary Ross avec Sandra Bullock, Cate Blanchett Deadpool 2 de David Leitch avec Ryan Reynolds, Josh Brolin Avenger : Infinity war de Joe Russo, Anthony Russo avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth On va commencer par se débarrasser de 2 navets : Pacific Rim 2 de Steven S. DeKnight avec John Boyega, Scott Eastwood Pas vu la fin. Après 40 min d’ennui profond, pas de Kaijus, des Jägers présentés un par un à l’arrêt, uniquement pour vendre des figurines, un scénario d’une abyssale pauvreté. Une esthétique nulle.

 

Deadpool 2 de David Leitch avec Ryan Reynolds, Josh Brolin C’est clair : le premier était drôle, nouveau, irrévérencieux et créatif. Celui-là en fait beaucoup trop et n’arrive pas à trouver ni le ton, ni le rythme. Sortie avant la fin.

 

Ocean’s 8 de Gary Ross avec Sandra Bullock, Cate Blanchett En effet, dans Ocean’s 11, il n’y avait que des hommes (je pense que ce ne serait plus possible, aujourd’hui, il y aurait une fille et ce serait Scarlett Johansson). Donc, pour Ocean’s 8, on va prendre la soeur de Danny Ocean, qui veut faire un casse et réunit 7 copines pour voler des bijoux (les mecs braquent des casinos ou des banques, les nanas piquent des diamants). En passant, elle veut se venger d’un mec. Vous avez bien lu, c’est le même scénario avec des jolies filles. Ça pourrait éventuellement passer, si le casse était vaguement plausible. À grand coup de science magique, c’est sans intérêt. Je suis restée jusqu’au bout, parce que c’est un peu distrayant bien que ne tenant pas debout. Avenger : Infinity war de Joe Russo, Anthony Russo avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth J’ai beaucoup dit : les super héros, ça suffit, y’a plus rien. Le truc est essoufflé et ils continuent jusqu’à être au fond du gouffre. Leirnette m’ayant dit du bien de celui-là, je suis allée voir. Le thème est plutôt classique : un gros gros méchant = Thanos veut détruire l’univers et les avengers doivent sauver le monde. Jusque là, rien de bizarre. La première originalité, c’est qu’on rameute tout le monde. Les Gardiens de la galaxie, Hulk, Spiderman, tout le monde. Et ça marche. Tous ne sont pas totalement employés avec pertinence… mais ça marche. L’autre originalité, c’est la manière dont l’histoire est amenée. Bon, on comprend à la fin de quoi sera fait le 2, mais on va dire que le tour choisi, au moins sur le coup, surprend. Donc, effectivement c’est un film sympa.

Ce contenu a été publié dans Films, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.