Kro film de 2

Après la Kro avec les mauvaises suites… celle avec les bonnes suites. (et une photo de chat pour appâter ma soeur…)

Les Indestructibles 2 de Brad Bird avec Gérard Lanvin, Déborah Perret

Sicario de Stefano Sollima avec Benicio Del Toro, Josh Brolin

Les Indestructibles 2 de Brad Bird avec Gérard Lanvin, Déborah Perret

Les Supers sont toujours interdits, il faut donc vivre incognito. Quand un Super Vilain surgit, toute la famille enfile son costume et part au combat. Toutefois, le style de M. Indestuctible est un peu couteux pour la société : il arrête le méchant et sauve les gens, mais en démolissant la moitié de ville. Ça n’arrange pas l’image des Supers. Alors que tout va mal, ils sont contactés par le frère et la soeur Deavor, qui veulent réhabiliter les Supers, et donc s’occuper de leur plan com. Elastigirl a un style plus élégant et surtout moins destructeur : dans un premier temps, elle va faire le boulot pendant que M. Indestructible va gérer les enfants. Chez les Deavor, le frère va « vendre » le concept « Super », la soeur va s’occuper des gadgets techniques.

L’opus 1 date de 2004. En 14 ans, il est passé pas mal de choses dans le cinéma, et en particulier la mise en évidence de la sous-représentation des femmes, en particulier dans les films de super héros (toujours pas de films centrés sur Black window, et pourtant, c’est Scarlett Johansson).

Pixar a capté le virage pour la V2 du film. L’affiche le montre (comparé à l’affiche de 2004), mais en partie seulement (Elastigirl n’est pas tout à fait au premier plan, surement pour pas trop faire peur au public).

Si bien sûr nous avons la mise en scène d’un certain nombre de clichés (le père qui ne s’en sort pas quand sa femme n’est pas là), c’est traité d’une manière assez maline. Elastigirl veut rentrer à la maison en panique dès que son mari commence une phrase par « au fait, je voulais te dire », M. Indestructible prend sur lui pour reconnaître que sa femme puisse faire le job de Super aussi bien que lui, et mieux dans ce cas précis.

BEDTIME STORY – In “Incredibles 2,” Bob navigates life at home with the Parr kids while Helen leads a campaign to bring back Supers. Bob finds that it’s challenging to keep up (and awake), even for Mr. Incredible. Featuring Craig T. Nelson as the voice of Bob, Disney-Pixar’s “Incredibles 2” opens in U.S. theaters on June 15, 2018. ©2018 Disney•Pixar. All Rights Reserved.

Là où je trouve le film malin, c’est qu’il montre que la gestion d’une famille de 3 enfants : une ado en crise, un gamin remuant, un bébé, c’est du travail, de l’organisation et des déconvenues. Et que ça se gère sans avoir recours à des supers pouvoirs. C’est-à-dire que M. Indestructible va s’en sortir en étant un père, et non en faisant usage de sa super force pour l’admiration de tous. Et pas non plus en étant nul tout le temps et sauvant la mise in extremis à la fin (schéma très courant dans les films et qui m’énerve… une façon de dire : que voulez vous, les hommes restent des hommes mais on les aime comme ça… Pouark). Mais Pixar fait des films subtils, on le sait.

Pendant ce temps, Elastigirl fait des trucs de Supers, avec d’autres Super et des méchants, dans une version plus classique du film, c’est à dire, comme d’habitude. Et elle a une moto cool. Autre changement (mais peut être peut-on y voir une nouvelle mode intéressante) : ce sont les filles qui sont à la technique, comme dans Black Panther par exemple.  Et des filles « normale », c’est-à-dire pas les asociales marginales et solitaires qui ont une vie sentimentale de merde (genre : Lisbeth Salander, tout génial que soit le personnage).

Une autre innovation, c’est des conversations « sur la vie » entre amis, entre femme ou entre homme, sur les problèmes du quotidien : les enfants qui grandissent, prendre son rôle de père, exister dans un monde qui peine à reconnaître la réussite des femmes, etc.

Les deux personnages les plus chouettes de l’histoire sont Jack Jack, bébé rigolard, mais un peu compliqué à gérer en raison de l’apparition de pouvoirs aléatoires (quoique possiblement pratiques) et Edna. Il y a un combat mémorable avec un raton laveur (on saluera le raton laveur pour son agressivité et sa constance dans l’effort).

L’autre personnage remarquable, c’est donc Edna, pleine de ressources comme toujours, même si elle n’apprécie pas trop la nouvelle mode « Dark » des costumes des Super (voir Elastigirl sur sa moto). Avec Jack Jack, ils forment une « curieuse » entente…

Sicario de Stefano Sollima avec Benicio Del Toro, Josh Brolin

Un attentat terroriste perpétré par Daesh fait un massacre dans un super marché américain. Il s’avère que les terroristes passent par les filières de clandestins mexicains. Aujourd’hui, le transit de clandestins devient plus lucratif que la drogue  et les Cartels se sont reconvertis. L’idée à la con de la CIA est de déclencher une guerre des cartels pour compliquer les passages de clandestins. Matt Graver, toujours présent dans les coups foireux, va chercher son sicaire préféré Alejandro pour se salir les mains. Et bien sûr, ça va pas bien se passer.

Pas facile de faire un 2 qui en vaille la peine après l’excellent tome1… on pouvait craindre tomber dans le film d’action de base.

Certes le scénario est moins retord que le scénario du 1, mais montre tout aussi bien la nullité de la CIA, ses motivations foireuses et sa soumission aux enjeux politiques.

Peut-être moins « planante » (je mets des guillemets parce que je veux dire par là que c’était beaucoup dans l’attente ou la contemplation) mais plus pesante. Pas angoissante : le 1 était angoissant. Celui-là a une ambiance lourde. La version de Sellima est aussi efficace et aussi  bien que celle de Villeneuve, en étant différente. Benicio del Torro est toujours aussi formidable. En fond, une musique qui rappelle plutôt celles qu’utilise Villeneuve (dans Blade runner ou dans Premier contact) qui sert très bien l’ambiance. Peut-être trouvera-t-on la fin un peu facile, mais ça ne m’a pas gêné. Vraiment chouette film.

Ce contenu a été publié dans Films, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Kro film de 2

  1. Valentine dit :

    Est-ce que Sicario se voit bien si on a pas vu le 1 ?

Les commentaires sont fermés.