Truie Homo, top model et femmes effrontées

Personne avec jupe et personne de petite taille. Panneau de chantier à Kassel.Brèves de genre

  • Die Schwule Sau (la Truie Homo) était fermée le soir où j’étais à Hanovre, parce que l’équipe d’animation se lasse un peu de l’attitude trop attentiste et pas assez engagée de ses consommateurs usager-gères… Donc l’ouverture du bar, de la scène et tutti quanti est désormais intermittente et aléatoire, voilà, c’est comme ça, et si on en veut plus ben faut participer. Extrait du petit mot explicatif sur le site : “Eine Schwule Sau, die nur konsumiert wird, in der es kein Engagement gibt, die nicht als Chance gesehen wird, sich einen Ort anzueignen und einen Raum zu gestalten, einen Abend zum unvergesslichen Moment zu erheben – diese Schwule Sau wird es mit uns nicht geben.” Traduction (sans garantie) : “Une Truie Homo qui n’est que consommée, où il n’y a pas d’engagement, qui n’est pas vue comme une chance de s’approprier un lieu et de donner forme à un espace, de transcender les soirées en moments inoubliables, une telle Truie Homo ne se fera pas avec nous.” Faut-il y voir une bonne nouvelle (à Hanovre on garde de bons réflexes et la branchitude n’a qu’à bien se tenir) ou une mauvaise (l’engagement a faibli, donc) ?
  • Dans le train qui m’emmenait à Hanovre, j’ouvre le très centriste et très imposant Die Zeit (80 pages format A2 quand même) et dans le supplément week-end je tombe sur ce top model, nouvelle coqueluche des défilés de mode. Je n’ai trouvé aucune photo libre de droits à intégrer au blog, il faut donc cliquer ici puis pour le découvrir et pour comprendre pourquoi diablesse je cause soudain top model.
  • L’une des affiches de la campagne électorale en cours dit “Les femmes effrontées votent Die Linke !” L’argumentaire commence ainsi (traduction toujours sans garantie) : “La population mondiale se compose d’une majorité de 49% d’hommes et d’une minorité de 51% de femmes. Dans ce pays femmes et hommes ont les mêmes droits, pas les mêmes chances. Parmi les pauvres, les chômeurs et les parents isolés, les femmes ont la majorité, mais pour ce qui est de décider, elles ont peu.”
This entry was posted in immer wi(e)der and tagged , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Truie Homo, top model et femmes effrontées

  1. Transfo says:

    A propos d’Andrej Pejic, ça me rappelle ceci.

  2. Transfo says:

    Et ceci

Leave a Reply