Kro du Mont Blanc et 888e Kro

2 thèmes aujourd’hui pour la 888 Kro, tout d’abord, une virée au Mont Blanc où Lotin a joué avec les nouvelles fonctionnalités d’appareil photo de l’iphone.

Par exemple ci-contre une vraie vieille diligence sur une fausse vieille photo, prise à Chamonix.

Et ensuite, un petit film :

Mon pire cauchemar de Anne Fontaine avec Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussolier, Virginie Efira

Chamonix

Pendant que la vallée du genevois est plongé dans le stratus pour tout le mois de novembre, il fait beau à Chamonix. Nous y sommes allés pour le 11 novembre. A vrai dire, j’ai encore du mal à réaliser que j’habite à 3/4 d’heure du Mont Blanc.

Ca a donné à Lotin l’occasion de jouer avec son nouvel appareil photo d’iphone, et en particulier les gadgets logiciels qui vont avec.

IMG_1156-2011-11-11-19-52.jpg

Une vieille loco en bas, devant la gare.

IMG_1165-2011-11-11-19-52.jpg

La mer de glace, qui a tout de même bien fondue.

IMG_1164-2011-11-11-19-52.jpg

et le chemin du petit train.

Enfin, Lotin vous propose un panoramique de la gare du Montenvers : http://360.io/jmNdyG

19819686.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110927_030443-2011-11-11-19-52.jpgMon pire cauchemar de Anne Fontaine avec Isabelle Huppert, Benoît Poelvoorde, André Dussolier, Virginie Efira

Agathe est chic, snob et acide. Son mari Françoise est éditeur, chic aussi, un peu à côté de la plaque. Patrick est alcolo, chaleureux et un poil vulgaire. Elle a un superbe appartement à coté du lycée Henri IV où va son fils. Il a une camionnette avec des pin-up peintes dessus dans laquelle il dort, garé en bas du lycée Henri IV où va aussi son fils. Ce sont les 2 gamins qui amènent les parents à se rencontrer.
François est assez vite séduit par la « décontraction » de Patrick et il l’engage pour finir les travaux dans l’appartement. Et en même temps, ça exaspère Agathe, ce qui lui va bien.

19789046.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110802_113257-2011-11-11-19-52.jpg

Un film en 2 parties. Une première partie très drôle, basée sur le choc des rencontres Poelvoorde / Huppert et Efira / Dussolier. Une deuxième partie moins drôle et plus sociale, avec un Poelvoorde qui se débat avec les services sociaux qui veulent placer son fils et son problème avec l’alcool. Du coup, cette deuxième partie est moins originale et finalement, on était plutôt venu pour la première. Mais comme on rit quand même beaucoup, on pardonne à cette petite faiblesse du film.

Ce contenu a été publié dans Films, Tourisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Kro du Mont Blanc et 888e Kro

  1. alaure dit :

    votre fille a l’air sceptique, sur la 360 °…

Les commentaires sont fermés.