Kro Furieuse

armee-furieuse-fred-vargas-cover-2011-11-24-21-11.jpgL’armée furieuse de Fred Vargas

Being Human, saison 2

 

 

 

 

 

 

 

L’armée furieuse de Fred Vargas

Adamsberg reçoit un jour la visite d’une petite vieille dame toute frêle qui vient de Normandie pour le voir. Son problème, c’est que sa fille a vu l’Armée furieuse, c’est-à-dire l’armée fantôme du Seigneur Hellequin qui parcourt les sentiers d’Ordebec depuis le moyen âge. Dans l’armée, elle a vu 3 « saisis », trois hommes destinés à mourir, punis par le Seigneur Hellequin. La mère a peur pour sa fille, car le premier des hommes « saisis » a été tué. Les habitants tremblent tous devant l’armée et risquent de s’en prendre à sa fille. Ca tombe bien, Adamsberg a besoin de se faire oublier à Paris. Il part donc pour Ordebec résoudre ce meurtre.

Fred_vargas_m-2011-11-24-21-11.jpg

Ce qu’il y a d’étonnant avec les romans de Fred Vargas, c’est qu’ils ne me laissent pratiquement aucun souvenir, même si je prends beaucoup de plaisir à les lire. Bref, en débutant ce livre, je me suis rendue compte que j’avais tout oublié du livre précédent : le fils d’Adamsberg, la raison pour laquelle Veyrinc voulait quitter la brigade, la nana que Danglard a rencontré à Londres… A ces détails près, j’ai vraiment bien aimé L’armée furieuse. Comme toujours, le scénario est accrocheur et les personnages sont très sympathiques, tous un peu « originaux », c’est ce qui fait le charme des histoires de Fred Vargas. C’est peut être pour cela que j’oublie l’histoire.

Being Human Saison 2

6193_01-2011-11-24-21-11.jpg

Mitchell est un vampire, George est un loup garou et Annie un fantôme. Ils vivent ensemble dans une maison de Londres, faisant de leur mieux pour avoir une vie humaine malgré tout. Dans cette saison, un prêtre fanatique va tenter de les piéger, obsédé par l’idée d’éradiquer le mal.
C’est aussi une saison où Mitchell, Annie et George vont tenter d’être amoureux, ce qui n’est pas simple.

Le début de la saison était peut-être un peu tranquille, mais rapidement, elle devient plus violente que la première. Mitchell se retrouve avec des responsabilités qu’il n’a pas voulues. Georges poursuit la vie de famille. Annie se dit que si ses deux amis peuvent évoluer, elle est figée pour l’éternité.
Bref, arrivée à la fin de la saison, j’ai bien envie de voir la 3, même si le « cliffhanger » n’est pas très convaincant.

Ce contenu a été publié dans Films, Lectures, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Kro Furieuse

  1. Mh dit :

    C’est étonnant ce que tu dis car moi aussi quand j’ai lu l’Armée furieuse, j’éai été perturbée par les allusions au tome précédent…. Au point que je me dise que je l’avais manqué…
    Mais je reste un fan de l’époque des évangélistes, c’est peut-être la cause de mon amnésie !…

  2. leirn dit :

    oui, j’aime bien les évangélistes et j’aime bien Kehrweiller aussi. Dommage qu’elle soit devenue 100% Adamsberg !

  3. leirn dit :

    Et l’ostéopathe ? J’avais totalement oublié l’ostéopathe !

Les commentaires sont fermés.