kro foot

Foot : PSG vs Nice

Heroes : saison 2

The constant gardener

Foot : PSG vs Nice

L’autre soir, j’étais prête à n’importe quoi, histoire de me changer les idées. Je suis passée chez un copain pour manger des sushis et on a regardé le foot.

Ben, vous savez, j’ai appris plein de trucs.

Alors, je vais vous donner quelques infos de base, au cas où vous aussi un jour, vous seriez amené à regarder du foot.

Premièrement, il vous faut savoir qu’à la mi-temps, les équipes changent de côté. Si les joueurs se mettent soudain à attaquer comme des fous le côté qu’ils défendaient juste avant, ce n’est pas qu’ils sont perdus.

Ensuite, on vous parle sans arrête de 2 choses : la surface de réparation et les hors-jeux. Maintenant, je sais ce que c’est.

La surface de réparation, c’est facile : c’est le rectangle autour du but dans lequel le gardien a le droit de prendre la balle dans les mains. Je me suis renseignée : les autres dessins par terre ne servent à rien.

Mais ça, c’est rien, le mieux, c’est le hors-jeu. On n’a pas le droit de tirer pour le but s’il n’y a pas un défenseur entre le tireur et le but (j’espère que j’ai bon). Ça vous épate, hein ?

Et c’est là qu’il s’est passé un truc incroyable. Il y a eu un but de mis par le PSG mais l’arbitre a sifflé le hors-jeu. Or, 2 secondes à peine après, on a vu le ralenti et vous savez quoi ? y’avait pas hors jeu. Mais comme le ralenti compte pas, les joueurs mangent leur short, l’arbitre perd la face et tout le monde peut gloser sur le but qui était bon, mais qui sera pas compté et quel dommage, le PSG a perdu.

Ensuite, ya aussi une règle non écrite. Quand un joueur adverse vous effleure ou quand vous tombez, il faut faire la grimace de souffrance la plus horrible et la plus convaincante, histoire d’apitoyer l’arbitre qui n’a pas le ralenti.

 

Quand je pense que le match précédent que j’avais vu, c’était avec mon oncle, avec Battiston et Schumacher en 1982…

 

Heroes : 2e saison


Après l’énorme succès mérité de la saison 1, qui se finit de manière satisfaisante, il y a une certaine attente sur la saison 2, d’autant plus que l’effet de surprise n’a plus lieu.

On reprend le principe de la saison 1 et on remet le couvert. On compte les survivants de la saison 1, on découvre de nouveaux personnages, on suit Hiro dans ses aventures médiévales, etc. Le scénar est construit de manière aussi compliqué que le 1… en fait la saison 2 est bien, mais trop comme la 1 : même type de perso (ou même perso tout court), même structure de scénar, même obsession de sauver le monde…

Néanmoins, c’est une bien sympathique saison.

 

The Constant Gardener Ralph Fiennes, Rachel Weisz, Danny Huston

 

Rachel Weisz et Ralph Fiennes
© Mars Distribution Galerie complète sur AlloCiné

Justin Quayle travaille au Haut commissariat britannique. Il rencontre un jour Tessa, une brillante avocate passionnée de justice. Ils s’aiment, ils partent en Afrique. Quelques temps plus tard, Tessa est sauvagement assassiné et le médecin africain qui l’accompagnait est porté disparu. On prétend qu’ils étaient amants. Mais il semble bien que Tessa fouillait dans les affaires sales des industries pharmaceutiques. Justin, paisible jardinier timide à ses heures perdues, décide de chercher son meurtrier.

C’est un bon film, à la fois dénonciateur, bien joué et bien filmé. Ralph Fiennes que je n’avais pas vu depuis longtemps range son charme craquant habituel pour jouer un mari timide et déterminé.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Films, Info, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à kro foot

  1. arbobo dit :

    je vais être franc : il est interdit par la convention de Genève d’expliquer le foot à partir d’un match du PSG.
    Ce que tu veux, Caen-Troyes, ou Nancy-Valenciennes, si tu veux (si si, on a droit à ce genre de sommets dans notre championnat), mais pas le PSG 🙂
    Regarder le PSG abime l’écran, la télécommande ne fonctionne plus aussi bien, et la redevance télé triple dans la semaine qui suit. Je n’exagère pas, c’est prouvé en laboratoire.

    j’ai rarement autant ri en lisant un truc sur le foot !
    je vais le faire suivre à tous mes potes 🙂

  2. véro dit :

    Si tu veux de l’expérience de terrain et pas du foot en « fauteuil », viens avec moi tous les dimanches sur les stades voir les jeunes jouer. Tu apprendra en plus que les parents sont complètement illuminés face à leur futur Zidane et le hors jeu tu pourras le vivre en directeur avec des « y a pas hors jeu » toutes les 10 mn et des  » si y a hors jeu, apprend les règles » et des « vas te faire…. » et je reste polie! C’est beaucoup plus drôle qu’à la télé, surtout quand il pleut!!!!!

  3. rdd dit :

    J’ai quand même deux choses à dire !

    1) hélas, pour le hors jeu, t’aurais du prendre des notes, y’a une boulette, tu peux « tirer au but » à n’importe quel moment (même si ça n’arrive pas souvent avec le PSG, hein arbobo, j’y reviendrai dans la note 2) ), c’est « faire une passe au gars qui n’a pas au moins un défenseur entre lui et le goal » qui est interdit 🙂 Je prend le temps de tout expliquer parce que je suis convaincu que ça passionne tout le monde, ici !!

    2) arbobo, va mourrirre. (avec plein de ‘r’, comme dans douleurrrrrrrrrr)

  4. Mh dit :

    Pour moi, le summum du mystère a été le mot « mi-temps ». Il y a la 1ère, la 2ème et le milieu qui portent toutes le même nom…. Je ne m’y fais pas ! Quand on me dit « c’est la mi-temps », je ne peux m’empêcher de répondre « Laquelle ? ».

    C’est pas scientifique, ça….

  5. arbobo dit :

    rdd : reprends donc un peu du sushi fumé de la paix :o)

  6. leirn dit :

    Merci pour toutes ces précisions…
    Ca me fait penser à une remarque que MH faisait au moment du mondial : l’autre truc magique, avec le foot, c’est que quand les gens sur le banc de touche sont contents, ils se lèvent en poussant des cris, puis ils remettent leurs couilles en place. C’est très curieux comme phénomène. Ils ne le font apparemment pas quand ils viennent de se prendre un but.

  7. leirn dit :

    Mais quand même, j’ai une question : comment le gars qui fait la passe, y sait qu’il y a un défenseur entre son pote et le but ? Sachant qu’il n’est pas monté sur échasse et que lui non plus, n’a pas le ralenti ?

    C’est ça qu’on appelle l’intelligence du jeu ? Ou le collectif ? une espèce de conscience collective de type Gestalt ?

  8. rdd dit :

    « ils se lèvent en poussant des cris, puis ils remettent leurs couilles en place. »

    Ben fais toi greffer les fameuses couilles pour l’expérience. Puis reste assise un peu serré sur un banc pas forcément de bonne qualité avec tes petits copains, et lève toi d’un coup 🙂
    Je pratique pas, alors je peux qu’imaginer…
    Quand je saute de ma chaise chez moi parce que PSG vient de marquer un but (pas souvent arbobo, je sais, je sais /o\), j’ai pas de deuxième effet kiss cool.

    Je crois.

    « C’est ça qu’on appelle l’intelligence du jeu ? Ou le collectif ? une espèce de conscience collective de type Gestalt ? »

    Un truc comme ça, j’imagine. Un terrain de foot c’est pas si grand, et c’est rare les mecs qui font des supers passe de super loin, alors souvent t’es assez près pour à peu près juger de la position des gars.
    Je pratique pas, alors je peux qu’imaginer…

    J’ai l’impression de me répéter.
    Enfin merci le foot, sport populaire, ça fait plein de commentaires ! 🙂

  9. leirn dit :

    oué, ya plus de commentaires que quand je vous fais une Kro sur Judith Butler et le queer…

  10. Ping : finis africae » Blog Archive » Kro des rugbymen

  11. mebahel dit :

    Bah mince, dites donc, j’ai loupé des comms aussi instructionnants qu’inspiratifs …

  12. arbobo dit :

    si judith butler jouait avant centre, tu verrais un peu tes stats!

  13. schuh dit :

    Oh!!!!
    No comment!

Les commentaires sont fermés.