Kro – Quizz

Le Grand Quizz de l’été

Le Blog par Martin Vidberg et Nemo 7

Kafka sur le rivage par Murakami

Le Grand Quizz de l’été

Voici le supplément spécial : jeu pour l’été

Regardez bien cette image :

C’est un authentique logo qui existe pour de vrai, malgré les apparences.

Que représente-il ?

J’attends vos propositions…

Le Blog par Martin Vidberg et Nemo 7

Au début, c’était un jeu : 6 vignettes avec un personnage « patate » dessiné par Martin Vidberg et proposé à ses lecteurs. Nemo 7 en a fait une BD.

Le héros est un dessinateur de BD dépourvu de talents, qui décide de faire connaître son art au monde du net. Mais comme il n’a rien à dire, bien sûr, les commentaires sur son blog ne décollent pas.

Quand on pratique le blog et surtout quand on y est accro, que sa cote de popularité est importante et qu’on scrute avec attention les commentaires, ça aura un air connu. D’ailleurs, après l’avoir lu, je me suis dit que je devrais peut être faire plus de pub pour le mien 🙂

L’ensemble est peut être un peu long et répétitif (ça tourne finalement sur 6 dessins), mais c’est rigolo.

Kafka sur le rivage par Haruki Murakami

Kafka Tamura a 15 ans et il fugue. Son père a prononcé sur lui une terrible prophétie « oedipienne » : « tu tueras ton père, et couchera avec ta mère et ta soeur ». C’est en partie ce qui le fait fuir. Mais sa mère et sa soeur, il ne les connaît pas. Elles ont quitté la maison quand il avait 4 ans. Depuis, son père sait à peine qu’il est là.

Kafka part vers une ville inconnue où il va rencontrer des personnes qui ne tarderons pas à le faire basculer dans l’onirisme.

L’histoire du jeune garçon est emmêléz à une autre histoire, celle de Nakata, un gentil papy simple d’esprit. Quand il était enfant, il est évanoui et à son réveil, il avait tout oublié, comment lire et écrire, tout. Depuis, il est resté un peu simplet, mais il sait parler aux chats. Les chats, d’ailleurs, savent bien d’où vient le problème de Nakata : il n’a que la moitié de son ombre. Il faut qu’il retrouve l’autre moitié.

C’est un roman initiatique où Kafka Tamura va grandir. Un roman onirique et poétique, dans l’inconscient des personnages et dans les légendes du Japon.

C’est un roman qui a eu des critiques tout-à-fait dithyrambiques : événement de l’année, roman ambitieux et envoûtant, etc.

Le critique du Monde cite un passage du livre en disant qu’il s’applique au livre lui-même : « J’ ai refermé ce livre avec un sentiment bizarre, je me demandais ce que l’auteur avait voulu dire exactement. Mais c’est justement ce ‘je ne sais pas ce que l’auteur a voulu dire exactement’ qui m’a laissé la plus forte impression ».

Je suis d’accord, on ne sait pas ce que veut tout à fait dire l’auteur. Mais ça ne m’a pas gêné. En tout cas, ce n’est pas ça qui m’a gênée.

C’est surtout que je m’y suis assez souvent ennuyée, d’une part. Et d’autre part, que certains passage m’ont laissé une impression déplaisante.

J’ai trouvé un passage totalement ridicule et déplacé : 3 pages de charge contre le féminisme, tourné en ridicule et totalement hors contexte dans l’histoire. Pour le reste, s’il y a de jolies scènes, je n’ai pas aimé les rapports ambigus entre certains personnages : sa vision du sexe, du rôle des femmes dans le rapport sexuel et du rôle plus général des relations sexuelles (sur un plan symbolique) est assez bizarre… Bref, j’ai surtout aimé l’aventure secondaire, celle du vieil homme simplet qui se découvre une tâche à accomplir. Quant à la trame principale, si j’avais vraiment compris ce que voulait dire l’auteur, je pense que j’aurai encore moins aimé.

Ce contenu a été publié dans Jeux, Lectures, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Kro – Quizz

  1. Jessica dit :

    Hum, bon moi je propose une solution pour le Quiz de l’été, tenez-vous bien, c’est une pub pour de la bière?
    Ben quoi?

  2. leirn dit :

    Deux autres propositions me sont parvenues :

    – À part le plus évident que la décence m’interdit de mentionner ici,
    c’est une main tenant une bouteille de bière qui mousse. À moins que
    ce soit un pouce qui explose.

    – J’ai très bien reconnu feu le président Pompidou.

  3. laetitia dit :

    Bon, je me lance…

    Moi ca me fait penser à un cocktail molotov en forme de main! Une partie du logo de L’Anarchiste Cook Book?

  4. alaure dit :

    Je dirais un pouce pris dans un naperon ? pour un site de broderie ?
    (mais si mais si… )

  5. Mline dit :

    Alors j’ai reconnu la marque direct, c’est Polti, ceux qui font des trucs pour nettoyer à la vapeur. Mais franchement, le dessin me laisse perplexe. Un pouce à vapeur? A moins que la main ne tienne un bout de vaporetto qu’on ne distingue pas. A moins que ce ne soit meme pas une main? 🙂

Les commentaires sont fermés.