Mai s’est fini sans éclat

Les deux dernières nouveautés que j’ai écoutées ne m’ont pas laissé un souvenir impérissable.

Quid Pro Quo, le nouvel album de Status Quo, est fort correct.Mais d’un autre côté, ils peinent quand même salement à se renouveler ; d’ailleurs, le meilleur morceau de l’album est la nouvelle version de leur chanson la plus célèbre, In the Army Now, finalement pas très différente de l’originale.

Quant au nouvel Amorphis, The Beginning of Times, je l’ai trouvé, comment dire… transparent.Je veux dire par là qu’il s’écoute sans marquer l’oreille. Oh, il est correct aussi, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit ; mais bon, si j’avais un ascenseur et si je devais y mettre de la musique (de la vraie musique), ça pourrait être un choix adapté.

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Mai s’est fini sans éclat

  1. Alias dit :

    Après une première écoute de l’Amorphis, je ne suis pas loin de penser pareil. À voir ce que ça donne après plusieurs passages.

  2. Ping : Amorphis: The Beginning of Times | Blog à part: troisième époque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.