Le financement participatif de début de semaine…

… est pour GURPS et se fera sans moi.
Pas pasque c’est eeencore un énième machin pour Dungeon Fantasy, non ; mais bien pasqu’une fois encore, seuls les financeurs américains (ou du moins, ayant une adresse aux États-Unis) peuvent souscrire pour la version papier. Alors j’attendrai bien sagement la disponibilité en impression à la demande et j’économiserai les frais de port faramineux.
(et si jamais, ce qui m’étonnerait beaucoup, le machin n’est pas financé, je n’en concevrai pas une grande tristesse…)

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire

TANSTAAFW

Ceci n’a pas amusé que moi.

Publié dans Hors catégorie | Laisser un commentaire

Annonces rôludiques du ouéquande

Quelques infos sur les prochains suppléments à paraître pour Warhammer 4, avec une nouvelle édition de celui sur Middenheim et un supplément consacré à Altdorf.

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les dangers des vaccins

Ceci m’a amusé (et ça a même un très lointain rapport avec la partie de Star Trek que je viens d’évoquer, qui tournait autour d’une maladie causée par une chanson).
(trouvé sur le twitter de Phersu)

Publié dans Hors catégorie | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Les syndicats sont partout !

Pour rester dans la même actualité, tout en faisant un lien avec un sujet plus fréquemment abordé en ces lieux, une anecdote tirée de la partie de Star Trek Adventures de tout à l’heure :

Le MJ nous parle du syndicat d’Orion. Moi, très finement, de demander s’il s’agit d’un syndicat réformiste. Et lui de me répondre du tac au tac que oui, probablement, puisqu’ils ont abandonné l’esclavagisme il y a quelques temps.
Ne souhaitant pas faire perdre plus de temps à la partie en cours, ni lancer la tablée dans une discussion politique sans lien avec Star Trek, je n’ai pas jugé utile (même si ça m’a fortement démangé…) de poursuivre en faisant remarquer que justement, ce rejet de l’esclavagisme ne les classait pas parmi les syndicats réformistes, du moins au sens où on emploie ce qualificatif chez nous actuellement : pasque travailler jusqu’à la mort en étant payé des cacahuètes, ce qui est en forçant à peine le trait ce que sont disposés à accepter les syndicats réformistes, ça s’apparente quand même pas mal à de l’esclavage…

Publié dans JdR, Qu'est ce qu'on va devenir ? | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Nouveau monde de merde !

Est-ce moi qui me radicalise, ou Allan Barte qui devient de moins en moins caricatural ?
En tous cas, j’ai bien aimé ses deux derniers dessins…
Mais dans le fond, c’est peut-être tout simplement la réalité qui tend de plus en plus vers la caricature…

Publié dans Monde de merde, Qu'est ce qu'on va devenir ? | Laisser un commentaire

Y aura t-il un quatrième Indiana Jones ?

Comment ça, c’est déjà fait ? On vous aura induits en erreur avec un quelconque navet imitant le genre pour surfer sur son succès…

Bref, tout ça pour vous dire quelques mots des quelques souvenirs qui me restent encore de mon rêve de la nuit dernière.
J’étais en compagnie d’Indiana Jones (qui avait les traits d’Harrison Ford à la fin des années ’80 / début des années ’90), ça se passait dans un endroit bizarre avec un étang encaissé au fond d’un vallon forestier (mais avec une sorte de lagune, et c’était ptêt sur une petite île proche de la Nouvelle-Zélande), et bien entendu, plus d’une demi-journée plus tard j’ai oublié l’essentiel des évènements…
Nous étions poursuivis par des espions étrangers, donc on traversait l’étang et on grimpait à flanc de vallon par un petit chemin forestier, jusqu’à arriver dans un bâtiment situé sur la ligne de crête (il me semble qu’il y avait aussi un passage dans le village où j’ai passé tous mes étés pendant une vingtaine d’années, village éponyme de l’étang du rêve, qui dans la réalité est beaucoup moins encaissé (pour ne pas dire qu’il ne l’est pas du tout)). En sortant du bâtiment par la porte donnant sur l’autre versant, on devait pouvoir échapper à nos poursuivants. Je réussissais à crocheter la serrure et à ouvrir la porte, qui donnait sur une palissade (ou un portail en bois plein), avec à peine la place de se faufiler entre la porte et elle, et en jetant un œil par dessus ladite palissade, je découvrais que des soldats nazis avaient monté leur camp là pour nous attendre (et nous capturer ou nous tuer). Heureusement, ils n’avaient pas vu la porte s’ouvrir, mais il était hors de question pour nous de franchir la palissade (ou d’ouvrir le portail) : ce serait se jeter dans la gueule du loup. Et d’autre part, maintenant que nous étions sortis du bâtiment, il n’était plus question d’y retourner. Il allait donc nous falloir rester baissés derrière la palissade, en attendant la nuit.
À ce moment, arrivait le long de la palissade (mais côté nazis, quoiqu’à leur opposé par rapport à nous) un archéologue d’une bonne quarantaine d’années qui était allié aux nazis (et nous aurait donc dénoncés s’il nous avait vus), mais qui était également l’idole d’Indiana Jones. Et ce c*n d’Indiana Jones n’a rien trouvé de mieux que de tendre les bras dans sa direction par dessus la palissade, en lui expliquant à quel point il l’admirait (et en faisant tomber son casque colonial, qui se brisait, quoique plus tard on devait apprendre qu’Indy l’avait récupéré intact en souvenir de son idole). Je réussissais à le faire se baisser à nouveau avant que les nazis ne nous aient repérés ; et j’ai dû me réveiller peu de temps après car je ne me souviens pas de ce qui se passait ensuite…

Publié dans Rêves | Marqué avec | Laisser un commentaire

Et pour quelques Laelithiens de plus

Un type s’est lancé dans l’inventaire (incomplet à ce jour) des PNJ mentionnés dans la future nouvelle Laelith.
Certains d’entre-vous pourraient s’y reconnaître (de plus ou moins loin, évidemment).

Publié dans JdR | Marqué avec | 2 commentaires

Des nouvelles de Laelith

Le *.pdf du livre principal de la future nouvelle Laelith est disponible pour les souscripteurs.
On nous dit que ça ira plus vite pour le reste, mais ça ne signifie pas non plus que la sortie (originellement prévue pour fin 2017) soit pour bientôt.

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire

Chat gélatineux

Ceci m’a amusé.

Publié dans Hors catégorie | Marqué avec | Laisser un commentaire