RPG Tag 2021, question n° 8

Le premier JdR acheté avec vos propres sous

Voilà une question délicate, car contrairement à mon premier disque (acheté quelques années plus tard, certes)… je ne m’en souviens absolument pas.
Oh, je me souviens très bien de mon tout premier JdR. Mais je ne l’avais pas acheté moi-même.
Je me souviens également très bien du tout premier JdR que je suis allé acheter en magasin (mon deuxième, donc) : c’était la V.F. du Basic Set de D&D (je ne risquais pas de trouver autre chose par chez nous à l’époque…).

Mais je ne suis pas certain que je l’avais acheté avec mes propres sous : je crois plutôt que c’était un cadeau (pour mon anniversaire, peut-être ?) payé par ma mère qui m’accompagnait.

Après ça, je ne me souviens plus de la chronologie précise de mes acquisitions, ni desquelles m’avaient été offertes et desquelles j’avais payées de ma poche. Le premier jeu dont je suis (à peu près) certain que je l’avais payé avec mes économies, c’est Empire Galactique.

Mais c’était ptêt seulement mon quatrième ou cinquième JdR…

Publié dans JdR | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Il recommence à faire Froua

Nouvelles tables aléatoires utilisables sur Froua.

Publié dans JdR | Marqué avec , | Laisser un commentaire

RPG Tag 2021, question n° 7

Un JdR side-project

GURPS, de Steve Jackson…

Car il est bien évident désormais que c’était un side-project de Steve Jackson, pendant qu’il n’avait plus les droits sur The Fantasy Trip. Depuis qu’il les a récupérés, il a réédité ce dernier jeu (qui était le premier des deux, vous suivez ?) en 2019, et dans le planning des sorties de SJG, GURPS a été relégué encore plus loin à l’arrière-plan.

Publié dans JdR | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Taxez l’air

Reçu hier un bouquin de JdR commandé directement chez Palladium aux États-Unis. Y en avait pour une grosse vingtaine de brouzoufs, plus le port (plus cher que le bouquin) : une somme pour laquelle, jusqu’à présent, je n’avais jamais été emmerdé par les douanes.
Aujourd’hui, je reçois un courriel de la Poste m’annonçant que mon envoi numéro tant « est arrivé en France et nécessite le règlement de droits et taxes de Douane ».
Comme je ne voyais pas de quel envoi il pouvait bien s’agir, j’ai d’abord cru à une tentative de phishing. Mais l’@dresse expéditrice avait l’air correcte, le lien menait bien sur le site de la Poste, et en suivant le colis avec le numéro indiqué dans le courriel, ça m’indiquait qu’il avait été distribué hier. J’ai donc vérifié et c’était bien le numéro du paquet reçu mardi.
Je trouvais bizarre que rien n’ait été marqué sur le colis mentionnant le paiement de ces taxes, contrairement à ce qui se fait d’habitude, et que la factrice l’ait mis dans ma boîte aux lettres sans rien me réclamer. Mais bon, parait que maintenant y a la TVA à payer même sur les petites commandes, alors admettons.
Je me connecte donc au site de la Poste pour payer les frais réclamés (sinon on me propose de les payer directement au facteur, mais c’est plus cher) : et là, le site m’annonce que le paiement en ligne n’est plus possible pour cet envoi.
Je vais laisser courir, on verra bien si on me réclame quelque chose un jour (ce qui, au final, pourrait coûter plus cher à l’État que la poignée de brouzoufs théoriquement due). Mais si c’est le cas, ça me fera bien chier de payer le tarif fort alors qu’on m’avait laissé miroiter la possibilité de n’en payer que bien moins, et que j’avais l’impression que les douanes françaises étaient enfin devenues modernes et permettaient de payer les taxes pendant le transit des colis.

Publié dans Ma vie est un drame | Laisser un commentaire

RPG Tag 2021, question n° 6

Un JdR écrit par Greg Costikyan (bonus si ce n’est pas paru chez West End Games)

Le plus dur avec cette question, c’était de choisir par quel auteur de JdR remplacer le Mike Portnoy de la question originelle. J’ai pas mal hésité, avant que le nom de Greg Costikyan ne s’impose comme une évidence.

Et pour la réponse, je vais revendiquer le bonus en citant Toon, paru chez Steve Jackson Games (et en V.F. chez Halloween Concept)…

(évidemment, une réponse proposant un JdR de WEG dans sa V.F., forcément publiée chez un autre éditeur, aurait répondu à la lettre de la question, mais pas à l’esprit)

Publié dans JdR | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Kro en résumé : BX RPG

BX RPG
Fantasy Adventure Game Rules
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
Product Number : 8001
© 2019, Pacesetter Games & Simulations

Rétroclone de l’édition B/X de D&D

La boîte contient trois livrets, également disponibles séparément : deux livrets de règles (un pour les joueurs, un pour le MJ) et un scénario.

BX Player’s Guide
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
Product Number : 9002
© 2019, Pacesetter Games & Simulations
104 pages

BX Dungeon Guide
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
Product Number : 8001
© 2019, Pacesetter Games & Simulations
100 pages

BX2 The Haunted Tower
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
Product Number : 1909
© 2019, Pacesetter Games & Simulations
20 pages

Le jeu se veut une version remixée du B/X originel, mais compatible avec les originaux au point qu’on peut l’utiliser tel quel (ou quasiment ?) pour faire jouer des trucs écrits pour le B/X. Je n’ai pas fait l’effort de comparer BX et B/X, mais ça m’a semblé effectivement très proche, quoique « lissé » pour être plus clair et moins bordélique (j’ai voulu vérifier un détail dans l’Expert Set et j’ai pu à cette occasion constater que le texte dudit détail était identique dans les deux versions).
Le livret pour les joueurs contient les règles de création de persos, l’équipement et les sorts. La différence la plus visible avec le B/X est qu’il y a ici plus de classes, quatorze en tout : outre les classiques, on peut ici jouer des classes issues d’AD&D (druide, moine, paladin, ranger), des races ayant la même provenance (demi-elfe, gnome), et une classe a priori originale (au moins comme PJ et dans une version officielle), le nécromancien.
Le bouquin du MJ contient un scénario d’initiation (une version incomplète du module inclus dans la boîte). C’est un bête dungeon, l’exploration des ruines d’une tour effondrée, et à part très éventuellement pour les complets débutants, ça n’a pas vraiment d’intérêt.
Le module complet n’est qu’un dungeon un peu plus gros et n’a pas de réel intérêt, sauf si vous n’avez jamais vu de dungeon de votre vie (et encore…).

À part si vous avez envie de revenir au système de règles du B/X (et que vous n’avez pas déjà les originaux, ou que les nouvelles classes disponibles vous attirent vraiment), vous pouvez faire l’impasse.

BX1
The Screaming Temple
A BX Adventure Module
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
1902
© 2017, Pacesetter Games & Simulations
16 pages

Module pour six à huit persos de niveau 1 à 2. C’est encore un petit dungeon, et ça n’a guère d’intérêt, d’autant qu’à la base ça ne tient pas forcément debout. Y aurait du boulot pour en faire quelque chose d’intéressant, et vue la petite taille du truc et sa banalité, ça n’en vaut pas franchement l’effort.

BX3
The Temple of Mercy
A BX Adventure Module
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
1910
© 2019, Pacesetter Games & Simulations
24 pages

Module pour six persos de niveau 3, censé les amener au quatrième niveau. Il s’agit de nettoyer un temple abandonné pour qu’un nouvel ordre religieux puisse s’y établir.
C’est encore un bête dungeon avec des trucs qui ne tiennent pas debout. À éviter.

BX12
Fog of War
Bill Barsh
Pacesetter Games & Simulations
6001
© 2012, 2019, Pacesetter Games & Simulations
28 pages

Module censé être le premier d’une série de cinq, destiné à quatre à six persos de niveaux 7 à 9.
Encore une fois, c’est très bof. Et bien sûr, ça n’est qu’un début, il faut continuer avec le module suivant (sans moi).

Publié dans JdR, Kros | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Comptes-rendus de lecture rôludiques du jour

Chez James Maliszewski, White Dwarf n° 9.

Chez Tonton Alias, The Elusive Shift (dont nous avions parlé ici en début d’année).

Publié dans JdR | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Sale coup de marteau

L’athlète soviétique Yuri Sedykh, deux fois champion olympique du lancer de marteau (entre autres titres) et toujours détenteur du record du monde de la discipline, est mort aujourd’hui. Il avait 66 ans.

Publié dans Hors catégorie | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Go go Go…ldorak

La V.F. de Dynamic D100, le JdR adapté de Goldorak, est annoncée pour dans moins d’un mois…

Publié dans JdR, Références cryptiques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Kro en résumé : Les mangeurs d’hommes de Tsavo

Les mangeurs d’hommes de Tsavo
John Henry Patterson
Montbel, collection Les aventuriers voyageurs
ISBN 978-2-914390-52-1
© Hervé Godeau, pour la traduction
© Paris, Éditions de Montbel, 2007
V.O. : The man-eaters of Tsavo and other East African adventures (première édition Londres, MacMillan, 1907)
286 pages

Récit du lieutenant-colonel Patterson sur les deux lions qu’il eut à affronter sur un chantier de chemin de fer kenyan en 1898 (faits qui furent adaptés au cinéma)

Le deuxième (et dernier) des deux lions du titre est tué juste avant la page 100. Après, c’est principalement le récit de diverses chasses pour rapporter des trophées, une motivation qui ne trouve aucune grâce à mes yeux.
Patterson n’est ni un traqueur ni un naturaliste aussi expérimenté que Jim Corbett, et son bouquin est nettement moins intéressant ; et encore moins une fois les deux mangeurs d’hommes tués, où ça devient principalement un récit de viandard. En annexe cependant, il y a des conseils pour équiper et organiser une expédition de chasse, qui peuvent toujours servir en JdR, au Kenya de l’époque ou ailleurs. Mais c’est bien léger pour justifier l’investissement dans ce bouquin.

Publié dans Kros | Marqué avec , | Laisser un commentaire