L’actualité rôludique de la semaine

Enfin un truc rôludique intéressant à se mettre sous la dent cette semaine : le numéro 30 du Frontier Explorer est paru.

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire

Confinement déconfi

Ceci exprime assez bien mon ressenti quant à l’organisation irrationnelle et aberrante de ce nouveau confinement.

Publié dans Qu'est ce qu'on va devenir ? | Laisser un commentaire

On est pas sortis des miasmes

J’ai failli oublier : vu passer tout à l’heure au boulot un gros courriel émanant d’une administration que je ne nommerai pas, avec plein de recommandations en rapport avec la crise sanitaire actuelle : gestes barrières, port du masque, lavage des mains, télétravail, etc…
Plein de recommandations, sauf la plus importante : pas un mot sur l’aération des locaux. PAS UN MOT.
On est presque en novembre, on sait depuis des mois que c’est principalement un problème d’aérosol, mais l’administration reste infoutue d’évoquer le sujet.
Entre ça et le refus de fermer les écoles, on n’est pas près de voir le bout de la crise…

Publié dans On n'a pas des métiers faciles, Qu'est ce qu'on va devenir ? | Laisser un commentaire

Le dernier Hérault

L’auteur de SF P.-J. Hérault (Paul-Jean de ses prénoms), dont j’avais bien apprécié autrefois le roman post-cataclysmique Le dernier pilote (mais pas sûr que ça ait bien vieilli, quand j’y repense…), est mort lundi dernier à l’âge de 86 ans.

Publié dans Références cryptiques, SF | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les guerres préhistoriques

L’une de mes plus jeunes subordonnées m’ayant déclaré il y a quelques jours, alors que je lui demandais à quoi correspondait l’année 1610 (assassinat d’Henri IV, comme vous le saviez), qu’elle ne connaissait presque aucune date historique en dehors de celles des deux guerres mondiales, je me suis étonné qu’elle ne connaisse pas celles de la troisième guerre mondiale. J’ai remis le sujet sur la table hier, en lui expliquant que ladite guerre avait duré de 1945 à 1989 (donc quelques années avant sa naissance) et était également appelée guerre froide ; mais je n’aurais ptêt pas dû, pasque la discussion qui s’en est suivie m’a fait prendre un sacré coup de vieux.
Elle m’a en effet déclaré que ladite guerre « ne nous concernait pas » (ce à quoi j’ai répondu en essayant de lui expliquer brièvement ce que c’était d’avoir grandi à l’ombre des Pershing et des SS-20), puisque c’était « que entre les États-Unis et la Russie ». Et là, elle a enfoncé le clou en ajoutant en substance : « Mais ça s’appelait pas comme ça à l’époque… C’était l’URSS, c’est ça ? »
Je n’ai pas l’impression que la seconde guerre mondiale me paraissait aussi lointaine quand j’étais jeune (ni même quand j’avais son âge) que la guerre froide pour elle ; et elle s’était pourtant finie plus de deux décennies avant ma naissance.
J’aurais ptêt dû lui faire écouter ça, par exemple :

Publié dans On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques | Marqué avec | 3 commentaires

Préparez vous, ça commence demain soir

Quelques conseils pour faire face au reconfinement.

Publié dans Qu'est ce qu'on va devenir ? | Laisser un commentaire

Mesures pifométriques

Confinement, mais en laissant les écoles ouvertes, alors qu’on s’évertue à expliquer qu’elles jouent un rôle clé dans la propagation du virus au sein de la population… C’est quoi cette (énième) décision de guignols ? À part la preuve que tout ce qu’ils veulent, c’est que les gens puissent continuer à aller bosser, sans être entravés par leurs gosses qu’ils déposeront à la garderie républicaine.
Ou alors, c’est pour permettre à blanquer de maintenir quel qu’en soit le prix à payer sa rentrée du 2 novembre, avec son hommage méticuleusement préparé (mieux que les protocoles sanitaires, assurément).
Quand macron avait dit à ses sbires « soyez fiers d’être des amateurs », je ne pensais pas qu’il fallait prendre ça au pied de la lettre et comprendre « soyez fiers d’être des incapables ».

Bon, c’est pas tout ça mais demain va falloir que j’aille chez la coiffeuse pour savoir si elle va rester ouverte cette fois-ci… Et heureusement que mes séances de kiné tirent à leur fin.

Publié dans Les cons, ça ose tout, Qu'est ce qu'on va devenir ? | Laisser un commentaire

Ç’aurait pu être plus cauchemardesque

Autre grosse cylindrée ayant récemment sorti un album, Nightmare, avec Aeternam :

À mon profond regret, Magali Luyten (pour moi l’une des toutes meilleures hurleuses du circuit) a quitté le groupe, remplacée au crachoir par une certaine Madie, qui s’en tire fort honorablement quand même. L’album est bon (c’est même probablement l’un des meilleurs de l’année), mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il aurait été encore meilleur avec Magali Luyten…
Extraits :

Publié dans Zique | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Du vieux, mais aussi du neuf

En attendant, Blue Öyster Cult (dont Albert Bouchard ne fait plus partie depuis longtemps) a comme vous le savez sorti il y a quelques semaines un nouvel album, The Symbol Remains :

S’ils sont certes bien loin de ce qu’ils faisaient dans les années ’70 et ’80, et ne seront donc pas en lice pour le titre d’album de l’année, ça n’en reste pas moins un disque de fort bonne tenue.
Extraits (dont je vous avais déjà montré le troisième) :

Publié dans Zique | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Just to join the Öyster Cult

Il me tarde de plus en plus de pouvoir écouter la nouvelle version de l’album Imaginos par Albert Bouchard, dont je viens de découvrir un deuxième extrait, euh… intéressant :

Publié dans Références cryptiques, Zique | Marqué avec | 2 commentaires