Collectionnite en toute conscience

Ceci m’a amusé.

Posted in Hors catégorie | Tagged | Leave a comment

Double édition

En plus d’une quatrième édition du jeu, dont je vous parlais mercredi, Cubicle 7 va publier (en principe en 2018) une nouvelle version de Warhammer basée sur le contexte Age of Sigmar.
Du peu que j’en connais, ça n’est pas fait pour moi : je ne conçois Warhammer que dans le cadre du contexte semi-bateau du Vieux Monde…

Posted in JdR | Tagged | Leave a comment

Conclusion générale sur la saga Dumarest

Le principal défaut de la saga est d’être un feuilleton sans réelle fin. Il y a certes un arc scénaristique qui évolue au fil des récits (quoique pas dans tous les épisodes, et de façon plus rapide dans les derniers), mais la mort de l’auteur laisse le lecteur qui a tout suivi depuis le début avec un sentiment de frustration (comme j’en avais déjà éprouvé à plusieurs reprises sur des séries BD laissées elles aussi inachevées pour la même raison).
Et donc, comme il n’y a pas de fin, ce n’est qu’une suite de récits d’aventures souvent construits sur le même modèle (une nouvelle planète, une nouvelle femme, une nouvelle piste pour obtenir un éventuel indice sur l’emplacement de la Terre, une nouvelle tentative du Cyclan pour mettre la main sur le héros). Quelques épisodes sont plus intéressants (en général ceux qui font le plus avancer l’histoire), et la plupart feraient de bonnes sources d’inspiration pour du JdR de space opera (à la Traveller en particulier), pas forcément en reprenant leurs intrigues, mais par les lieux (sociétés, créatures, dangers) qu’ils décrivent.

Est ce que ça vaut le coup de se farcir les trente-trois tomes ?
J’aurais tendance à dire que non. Faut aimer ce genre de SF. Sur le long terme, ça devient assez vite lassant car répétitif (même si ça se laisse lire). Et comme l’histoire ne se termine pas avec le dernier épisode, vouloir à tout prix tout lire pour connaître la fin ne sert à rien.
D’un autre côté, prendre un volume au cœur de la série, “pour voir”, peut être un peu frustrant, surtout quand on s’approche de la fin et que les références à des choses décrites dans des tomes antérieurs se font quasi-systématiques. Donc si vous voulez essayer, vaut mieux commencer dans l’ordre (je vous dirais bien qu’à la limite le premier tome (Les vents de Gath) n’a aucun intérêt pour l’intrigue, qui ne commence qu’après (avec Derai et surtout avec Kalin) ; mais je l’ai lu bien avant les autres et je peux me tromper).

Posted in SF | Tagged , | Leave a comment

Kro en résumé : Enfant de la Terre

Enfant de la Terre
Dumarest – 33
Edwin-Charles Tubb
Eons
ISBN 978-2-7544-0744-1
© E.C. Tubb 2008
© Lisa John & EONS productions 2011
Titre original : Child of Earth
154 pages

Trente-troisième et dernier tome de la saga DumarestDes années après Le retour, E. C. Tubb a décidé de reprendre la saga. Le vaisseau de Dumarest et de son expédition s’est écrasé sur Terre, et la planète n’est absolument pas à l’image de ce qu’en disaient les légendes.
Dumarest se retrouve vite capturé par un type aux pouvoirs psioniques très puissants, qui peut vivre ses expériences passées en explorant sa mémoire. C’est donc un prétexte pour que Tubb nous raconte quelques épisodes du passé du héros (en particulier son enfance et son embarquement comme passager clandestin à bord d’un vaisseau spatial), en reprenant des choses qu’il a déjà racontées dans les précédents volumes (ce qui laisse au lecteur qui les a lus le sentiment d’un remplissage facile).
Quand on passe à des souvenirs inédits, c’est déjà plus intéressant (quoique inégal selon les souvenirs). Pasque c’est inédit, justement, et que ça apporte quelque chose au personnage.
Mais comme ce volume est court et ne contient pratiquement que ça, il est finalement plutôt bof. De la Terre, on ne voit rien ou presque. Et ce n’est pas la fin de la saga Dumarest, mais juste un énième volume, après lequel le héros aurait probablement continué ses aventures sur Terre si Tubb n’était pas mort. Tout ça est donc frustrant (bien qu’on apprenne qui a fait en sorte que la Terre disparaisse des atlas, et pourquoi), d’autant plus que c’est le volume le plus court de la série et qu’une partie de son contenu est constitué de redites.

Posted in Kros, SF | Tagged , | Leave a comment

Kro en résumé : Le retour

Gérard de Villiers
présente
L’aventurier des étoiles
Le retour
E.C. Tubb
Plon
ISBN 2-285-00820-1
© 1992 Presses de la Cité / GECEP
V.O. : Figures of Earth, © E. C. Tubb
215 pages

Trente-deuxième tome de la saga DumarestCe tome a ceci de particulier qu’il est paru en français avant de l’être en anglais, puisqu’il a été écrit en 1985 ou 1986 mais n’a été publié en anglais qu’en 1997 et sous un titre (The Return) différent de celui d’origine.
Au début du bouquin, des pillards font un raid sur un spatioport et s’emparent entre autres de la cargaison dans laquelle Dumarest avait investi presque tout son argent. Mais une femme qui était de mèche avec les raiders est restée sur place lorsque le vaisseau est parti précipitamment, et bien entendu, elle se met à la colle avec le héros, qui l’accompagne sur son monde, et de là monte une expédition à destination des coordonnées qu’il a obtenues à la fin du précédent épisode. Mais tout ça ne va pas sans problèmes, car monter une expédition en recrutant des pillards (qui plus est persuadés qu’ils vont découvrir des richesses incroyables) n’est pas une partie de plaisir, et car plus l’objectif se rapproche et plus il semble à Dumarest que l’existence et l’emplacement de la Terre ont soigneusement été cachés : mais par qui et dans quel but ?
Après diverses péripéties et deux nouvelles confrontations avec le Cyclan, Dumarest finit effectivement l’épisode en orbite autour de la Terre. L’épisode, et la série, pasqu’a priori, ce volume devait en constituer la fin.

Posted in Kros, SF | Tagged , | Leave a comment

Kro en résumé : Le temple de la vérité

Gérard de Villiers
présente
L’aventurier des étoiles
Le temple de la vérité
E.C. Tubb
Plon
ISBN 2-285-00795-7
© 1992 Presses de la Cité / GECEP
V.O. : The Temple of Truth, © 1985 by E. C. Tubb
221 pages

Trente-et-unième tome de la saga DumarestAyant survécu à une chasse à l’homme dont il était le gibier, Dumarest rencontre quelqu’un qui cherche lui aussi la Terre et qui monte une expédition (qui fait très groupe de persos spécialisés et complémentaires…) pour récupérer des infos sur son emplacement dans un temple occupé par des fanatiques qui n’ont bien entendu pas l’intention de laisser des infidèles profaner leur sanctuaire, qu’il s’agisse de la bande de Dumarest ou des gens du Cyclan qui sont à ses trousses.
C’est un épisode farpaitement correct, à l’issue duquel le héros a peut-être obtenu les coordonnées qu’il recherchait. Et comme il ne reste que deux tomes pour finir la saga, cette fois-ci le lecteur se dit que ça pourrait bien être les bonnes… (mais si on fait abstraction de la proximité de la fin, on est dans une situation qu’on a déjà connu auparavant).

Posted in Kros, SF | Tagged , | Leave a comment

Il faut quand même s’occuper du jardin

Mais ceci me parle incontestablement.

Posted in Hors catégorie | Leave a comment

Sous le radar : Burning Witches

J’ai récemment eu l’occasion de jeter une oreille à Burning Witches, le premier album du groupe éponyme, déjà disponible en version virtuelle et qui devrait sortir demain en disque.C’est un groupe de heavy metal suisse entièrement féminin, et ce premier album m’a plutôt bien plu (même leur reprise de Jawbreaker de Judas Priest). Un signe qui ne trompe pas est d’ailleurs que je l’ai écouté plusieurs fois, ce qui signifie qu’il est probable que le groupe passe au-dessus du niveau de mon radar.
Pas de clip, mais trois extraits :

Posted in Zique | Tagged , , | Leave a comment

Kro en résumé : Le cimetière des rêves

Gérard de Villiers
présente
L’aventurier des étoiles
Le cimetière des rêves
E.C. Tubb
Plon
ISBN 2-285-00732-9
© 1991 Presses de la Cité / GECEP
V.O. : Symbol of Terra, © 1984 by E. C. Tubb
220 pages

Trentième tome de la saga DumarestAprès avoir échappé de justesse au Cyclan à la fin d’Angado, Dumarest se rend auprès d’un homme sur la même planète, dont on lui a dit qu’il pourrait lui fournir des indications sur l’emplacement de la Terre, mais qui est lui aussi à la recherche d’un lieu considéré comme mythique, et embarque le héros dans sa quête, en échange de quoi il lui fournira les fameuses coordonnées.
La dernière partie du bouquin (la quête en question) est de la SF avec des phénomènes “incohérents”, un peu à la Star Trek quoi. C’est pas mon truc en général (et en particulier, pas mon truc dans la saga Dumarest), mais ça pourrait faire une bonne inspi JdR pour du Star Trek, justement.
Et comme il reste encore trois tomes pour finir la saga, ce n’est pas encore cette fois que Dumarest obtient les coordonnées de la Terre…

Posted in Kros, SF | Tagged , , | Leave a comment

Kro en résumé : Angado

Gérard de Villiers
présente
L’aventurier des étoiles
Angado
E.C. Tubb
Plon
ISBN 2-285-00700-0
© 1991 Presses de la Cité / GECEP
V.O. : Angado, © 1984 by E. C. Tubb
223 pages

Vingt-neuvième tome de la saga DumarestSon compagnon de cabine étant tombé malade, ce qui a provoqué l’affolement à bord du vaisseau sur lequel ils voyageaient, Dumarest est débarqué de force avec lui au milieu de nulle part sur une planète quasiment inhabitée. Pendant qu’il tente de survivre et de trouver un moyen de quitter ce trou paumé, les problèmes qui affectent le Cyclan depuis plusieurs épisodes (et tout particulièrement le cyber qui est à ses trousses) semblent s’accentuer (malheureusement pour le lecteur qui ne se ferait pas la série en entier et dans l’ordre, il est fait référence à des évènements qui sont racontés dans La planète abandonnée, sans que ce soit expliqué (c’était déjà plus ou moins le cas dans Le cirque de Chen-Wei)).
Un épisode pas trop mal.

Posted in Kros, SF | Tagged , | 1 Comment