Lightnin’ Strikes Again

J’ai découvert ce soir tout à fait par hasard l’existence d’un site au Venezuela où se produisent très fréquemment des orages durant pendant des heures, à l’endroit où le Rio Catatumbo se jette dans le lac Maracaibo.
Si seulement j’avais connu ça il y a douze ans, j’y aurais certainement placé l’acte II de mon scénario Opération : Foudre et Tonnerre pour James Bond…
Des infos ici et ici, par exemple.

Publié dans Dur dur, la culture, Références cryptiques | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Nouveautés musicales de début septembre

On est plutôt mi-septembre, certes, mais pour une fois je n’aurai pas énormément traîné avant de vous parler des derniers albums récents que j’ai écoutés (en attendant les prochains qui ne sauraient tarder).
Dans des styles très différents, il y a donc eu :

Lost Girls, de Bat For Lashes.

Ça change, mais j’ai bien aimé.
Extraits :

Backbone, de Status Quo.

Plutôt pas mal.
Extrait :

– et Talviyö, de Sonata Arctica.

Fort correct.
Extraits :

Publié dans Zique | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Déchirure d’estampe japonaise

Pas grand-chose d’intéressant à se mettre sous la souris ce soir, à part cette analyse de la couverture du supplément Japan pour Rifts.

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire

Ressorties rôludiques du mercredi soir

Deux vieux modules de chez FGU sont désormais disponibles en *.pdf sur DrivethruRPG : Trouble on Widow’s Peak, l’unique scénario paru pour Wild West ; et l’intéressant module Rowsion II pour Space Opera.

Publié dans JdR | Marqué avec , | Laisser un commentaire

« My Weapon’s Stuck! » – The Problem with Picks

Ceci m’a amusé.

Publié dans Hors catégorie, Références cryptiques | Marqué avec | Laisser un commentaire

Kro en résumé : Age of Ruin

Age of Ruin
the old world gone… the new one in peril
Greg Porter
Blacksburg Tactical Research Center
© 2005 by Greg Porter
BTRC #6108
110 pages imprimées

Supplément *.pdf post-cataclysmique pour le JdR générique et universel EABA

La Ruine a eu lieu en 2051 ; elle est due à de la nanotechnologie incontrôlée, qui a bouffé métaux, plastiques, hydrocarbures et matières organiques. Le cadre décrit est la moitié est des États-Unis, cinq générations après.
D’entrée de jeu, j’ai franchement eu du mal avec le contexte. Les nanites dévorants sont toujours présents, et ils continuent à dévorer. Tout ça me pose plein de problèmes, dont une partie a certes été envisagée dans l’ouvrage, sans que les réponses apportées me convainquent :
– comment les nanites font ils la différence entre matière organique morte (qu’ils bouffent) et vivante (qu’ils laissent tranquille) ?
On nous explique que les êtres vivants survivent grâce à des nanites protecteurs (conçus à l’époque de la Ruine pour tenter de l’enrayer), qui vivent à l’intérieur de et sur leurs organismes. Il y en a même pour les bactéries, c’est bien foutu non ? Et surtout, très très crédible…
– qu’est-ce qu’on mange ? Même en partant du principe qu’on a grosso modo un jour pour manger de la matière organique morte avant que les nanites ne la bouffent eux-mêmes, on ne peut faire aucune réserve.
– comment fonctionnent les écosystèmes ? Sans matière organique en décomposition, pas d’humus, par exemple. Pas de vers de terre non plus, donc pas de travail du sol par leur action. Pour ne citer que deux points précis et sans entrer dans des considérations écologiques (au sens scientifique du terme, bien entendu, pas au sens politique dévoyé où on l’emploie désormais couramment) poussées…
Je passe sur des considérations telles que qu’utilise t-on comme combustible pour le feu, de quoi se vêt on, et autres questions pratiques.
Bref, l’idée de Ruine était intéressante, mais il aurait fallu qu’ensuite les nanites disparaissent (à part éventuellement quelques poches préservées de nanites dormants). Tel quel, y a pas, je n’arrive pas à y croire.
Tout ça est très décevant. Je m’attendais à mieux, surtout que le principe d’une Ruine due aux nanotechnologies était intéressant, et qu’il aurait suffi de quelques aménagements pour en faire quelque chose qui tienne à peu près la route. Dommage…

Publié dans JdR, Kros | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Kro en résumé : Mist Elves

Mist Elves
Matthew Sprange, Paul Cockburn, Brett Boyd, Alejandro Melchor
MGP 0095
© 2003 Mongoose Publishing
37 pages imprimées

Supplément *.pdf D20 System décrivant une nouvelle race d’elfes

C’est sans intérêt, à part pour les débutants pour qui un truc sur les elfes peut encore constituer une nouveauté.

Publié dans JdR, Kros | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Kro en résumé : The Slayer’s Guide to Kraken

The Slayer’s Guide to Kraken
Andrew Boswell
MGP 9998
© 2003 Mongoose Publishing
31 pages imprimées

Supplément *.pdf D20 System sur les krakens

La première partie traite des krakens et la seconde décrit (sans plans hélas) une île dont les habitants vénèrent un kraken, qui du coup ne s’attaque pas à leurs navires.
C’est assez intéressant. Évidemment, les krakens sont des monstres balèzes, donc pour avoir l’occasion d’exploiter pleinement tout ça, c’est pas gagné.

Publié dans JdR, Kros | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Kro en résumé : Ballad of the Pistolero

Ballad of the Pistolero
Sean Van Damme
Foxwood Games
2019 Foxwood Games all rights reserved
43 pages

JdR western

Il s’agit là d’émuler ce qu’on voit dans les westerns, pas de reconstituer l’Ouest américain en 1880 (année où est censé se passer le jeu). D’ailleurs, on nous dit clairement de ne pas s’embêter avec la réalité historique ; et à part la date, il n’y a pas la moindre information historique.
Il n’y a rien de spécifiquement prévu pour jouer un Indien ; c’est un peu dommage. Du reste, sauf erreur de ma part la seule référence aux Indiens est dans l’entrée tomahawk de la liste des armes.
Au-delà du principe de résolution des actions, les règles de simulation ne parlent que de baston, de soins, et de boire du whisky pour se remonter.
Il n’y a ni scénario, ni (comme nous l’avons vu) informations sur le Far West, ni même ébauche de description d’un petit coin de l’Ouest : tout ça est finalement très court. Il vaut mieux se tourner vers des jeux ou suppléments plus fournis pour jouer sur le thème : Wild West et surtout GURPS Old West, pour ne citer que les deux clients les plus sérieux sur le créneau.

Publié dans JdR, Kros | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Et là, on peut participer même si on n’habite pas aux États-Unis

On n’arrête plus Douglas Cole : il lance un troisième financement participatif pour sortir, non pas un, mais cette fois des suppléments pour Dungeon Fantasy…

Publié dans JdR | Marqué avec | Laisser un commentaire