Reprises du soir

Deux reprises qui viennent de sortir, issues de disques qui passeront probablement sous mon radar, mais qui valent bien les originales :

Posted in Zique | Tagged , | Leave a comment

Kro en résumé : Le livre d’or de la science-fiction – Ursula Le Guin

Le livre d’or de la science-fiction
Ursula Le Guin
Presses Pocket
ISBN 2.266-00464-6
© Ursula Le Guin
© Presses Pocket, 1978
381 pages

Recueil de onze nouvelles d’Ursula Le GuinLes onze nouvelles sont :

Le collier de Semlé (Semley’s Necklace, 1963), le tout premier texte publié appartenant au cycle de l’Ékumen, fut ensuite recyclé pour servir de prologue au roman Le monde de Rocannon. Classique mais sympa ; mais ça reste une œuvre “de jeunesse”.

Avril à Paris (April in Paris, 1962) est du fantastique et n’a rien d’extraordinaire.

La règle des noms (The Rule of Names, 1964) fait partie du cycle de Terremer. J’ai bien aimé.

Le roi de Nivôse (Winter’s King, 1969) fait partie du cycle de l’Ékumen, et on y retrouve la planète Gethen de La main gauche de la nuit. Pas mal.

Neuf vies (Nine Lives, 1969) fait aussi partie du cycle de l’Ékumen et met en scène un groupe de dix clones (cinq hommes et cinq femmes) du même individu. J’ai bien aimé.

Plus vaste qu’un empire (Vaster than Empires and More Slow, 1971), toujours du cycle de l’Ékumen, tourne autour d’un individu capable de ressentir les émotions et l’état d’esprit des autres, qui fait partie d’une petite mission d’exploration d’un monde nouveau. Bon aussi.

Étoiles des profondeurs (The Stars Below, 1974) n’est pas de la SF. Très moyen.

Champ de vision (Field of Vision, 1973), à propos d’une mystérieuse découverte faite par une expédition spatiale sur Mars, n’est pas à mon goût.

Le chêne et la mort (Direction of the Road, 1973) n’est pas de la SF. J’aime bien les chênes mais là franchement, c’est pas mon truc.

À la veille de la révolution (The Day Before the Revolution, 1974), du cycle de l’Ékumen, se passe pendant les évènements historiques ayant abouti à la séparation des deux civilisations présentées dans Les dépossédés. Pas terrible.

Ceux qui partent d’Omelas (The Ones Who Walk Away From Omelas, 1973) n’est pas de la SF (que son contexte reste relativement flou : une ville dont la prospérité dépend du malheur d’un unique enfant). Pas mal.

En conclusion, les meilleurs textes sont ceux qui font partie des deux grands cycles de l’auteure : l’Ékumen et Terremer. Les autres nouvelles sont franchement mineures, à part ptêt la toute dernière.

Ce recueil a été réédité en 1991 sous le titre Étoiles des profondeurs.

Posted in Kros, SF | Tagged , | Leave a comment

Mort d’un Canari

Henri Michel, qui fut capitaine du FC Nantes puis entraîneur de l’équipe de France à la lointaine époque où je m’intéressais au foot, est mort aujourd’hui. Il aurait eu 71 ans en fin d’année.

Posted in Hors catégorie | Tagged | Leave a comment

Tout ce temps perdu

(non, malgré son titre ce billet n’est pas autobiographique)
Je suis très à la bourre pour vous présenter les albums que j’ai écoutés ces dernières semaines (mois ?), mais je vais quand même vous toucher quelques mots de La morsure du temps, le nouveau Venin.Car il est carrément bon ! Quand je pense à tout ce qu’ils auraient pu faire s’ils ne s’étaient pas dissous pendant une trentaine d’années…
Extraits :

Posted in Zique | Tagged | Leave a comment

Le temps est à l’orage

Dans le reste de l’actualité rôludique, signalons la sortie *.pdf de la version Savage Worlds d’un scénario vénusien pour le nouveau Space 1889.
(à propos du nouveau Space 1889, notez aussi qu’on a enfin reçu la gamme en dur. M’demande quand je vais trouver le temps de lire tout ça…)

Posted in JdR | Tagged , | Leave a comment

C’est plus facile à traduire en français qu’en allemand

Une V.F. de Hârn (contexte uniquement, a priori) devrait voir le jour d’ici quelques mois chez Chibi.
(à propos de mon subtil titre, notez quand même qu’une version germanophone existe depuis les années ’90)

Posted in JdR, Références cryptiques | Tagged | Leave a comment

Chuis pas près d’en utiliser les feuilles

J’avais planté un figuier dans mon terrain l’hiver dernier.
J’étais persuadé qu’il n’avait pas pris, puisqu’au 20 avril il restait toujours désespérément inerte.
Tout à l’heure en rentrant du boulot, j’ai constaté avec surprise, en lui jetant par habitude un coup d’œil désabusé, que plusieurs de ses bourgeons commençaient à débourrer… J’ai ptêt une chance de manger des figues du jardin d’ici quelques années.

Posted in Elle est pas belle, la vie ? | Leave a comment

MEGA content

Certes, il y a encore quelques bricoles à reprendre, mais le premier jet de mon (co-)boulot pour MEGA 5 a bien plu à Didier Guiserix (après avoir reçu des éloges de Jean-Marie Noël).
Ça fait carrément plaisir…

Posted in Elle est pas belle, la vie ?, JdR | Tagged , , | 3 Comments

BD en noir et blanc

Le webcomic finlandais en anglais Belzebubs (sur les black metalleux) va sortir en album en… français.

Posted in BD | Leave a comment

Dédit cassé

Ceci m’a amusé.

Posted in Hors catégorie | Tagged | 1 Comment