Ne passons pas à côté des choses simples

Intéressant rêve la nuit dernière :

J’étais avec Anaïs, et on faisait nos courses en hypermarché.

Elle était enceinte de quelques mois, et elle se demandait si une hérédité comme la nôtre n’aurait pas une influence sur le développement embryonnaire de la petite (quelle question étrange, franchement ! Enfin bon, apparemment elle pensait à sa mère).
J’étais pour ma part convaincu qu’il n’y aurait aucun problème, bien au contraire, et qu’elle serait la plus jolie petite fille du monde…

Que croyez vous que j’ai retenu comme élément le plus marquant de ce chouette rêve regorgeant de belles choses et dégoulinant de bonheur ?
Il y avait des sacs plastiques à la caisse ! De bons vieux pochons comme on n’en trouve plus depuis plusieurs années… Il y en avait même un, visiblement pas tout jeune, qui portait le logo Mammouth.

Ah, les petites joies de l’existence…

Ce contenu a été publié dans Rêves, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *