Un, c’est mieux que deux

J’ai fait mes courses tout à l’heure, en rentrant de ma deuxième journée de boulot (dans la même journée calendaire).

Il me fallait un paquet de lardons. Voyant qu’il y en avait vendus par deux en offre spéciale avec une date limite de consommation suffisamment lointaine pour que j’aie largement le temps de les consommer avant qu’ils ne soient périmés, j’ai saisi un de ces lots.

Et puis, par acquit de conscience, j’ai regardé les prix.

Le paquet individuel était vendu au prix unitaire de 1,35 brouzoufs, alors que le lot de deux s’affichait au tarif de 3,68 euros ! ! !

Estimant que les neuf jours de DLC en plus ne valaient pas 98 centimes, j’ai reposé mon lot sur le rayon et suis reparti avec un seul paquet.

Ce contenu a été publié dans Monde de merde, Qu'est ce qu'on va devenir ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *