Allégations mensongères

Les fautes d’orthographe flagrantes dans des mots courants de la langue française, c’est à mon avis quelque chose à éviter dans un curriculum vitae, surtout quand on se présente comme faisant de la qualité

(au passage, reçu hier soir une nouvelle candidature (qui n’est pas celle à laquelle je fais allusion ci-dessus) pour l’offre désormais officiellement supprimée de Pôle emploi. Baratin de motivation truffé de fautes et @dresse du postulant à deux balles chez hotmail, on a fait plus vendeur vis-à-vis d’un recruteur.
Et j’ai trouvé cinq minutes ce matin pour prévenir via un courriel bateau chacun des candidats envoyés par Pôle emploi que le poste était pourvu et qu’il ne fallait pas compter dessus. C’est pas trop dans les mœurs de la plupart des recruteurs, je sais, mais je trouve ça plus correct vis-à-vis des « recalés »)

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Allégations mensongères

  1. Miod dit :

    Au moins tu ne te trouves pas obligé de refuser des cadors qui sont trop doués pour apparaître dans tes rêves les plus fous, au motif que «la personne qui doit quitter notre équipe incessamment sous peu et que vous allez remplacer est sur le départ depuis dix-huit mois et n’est toujours pas partie».

    Après si tu connais quelqu’un qui calcule des logarithmes discrets sur des courbes elliptiques (HA HA HA !) plus vite que son ombre, je suis preneur, et très rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *