Mal aux cou…des

Ça devait arriver : à force de compenser au boulot ma tendinite à l’épaule droite avec mon bras gauche, je commence à avoir de sérieuses alertes de ce côté également. Surtout en cette période de vacances où nous sommes en effectif réduit, voire pire, et avec des cadences et des volumes qui, eux, ne sont pas réduits.
À quelques jours du déménagement, ça ne m’arrange franchement pas du tout.

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *