Kro en résumé : Le vieil homme et la guerre

Le vieil homme et la guerre
John Scalzi
L’Atalante, collection La dentelle du cygne
ISBN 978-2-84172-356-0
copyright Librairie L’Atalante, 2007
V.O. : Old Man’s War, copyright 2005 by John Scalzi
traduit de l’anglais par Bernadette Emerich
373 pages

Roman de SF militaire interstellairelevieilhommeetlaguerreL’histoire est celle de John Perry, un Américain de soixante-quinze ans qui s’engage dans les FDC (Forces de défense coloniale) le jour de son anniversaire, comme un certain nombre de ses concitoyens à la même échéance : en effet, en échange de deux à dix ans de service et de l’impossibilité de jamais revenir sur Terre, ces volontaires retrouvent mystérieusement leur jeunesse… Mais le vieillissement est irréversible, et ce qu’on leur fait est « simplement » de transférer leurs esprits (après un genre de numérisation informatique) dans des corps obtenus à partir de leur propre ADN (prélevé dix ans auparavant lors de leur déclaration d’intention d’engagement) et assez fortement modifiés (génétiquement et nanotechnologiquement). On suit donc Perry, depuis le bureau de recrutement, dans son voyage vers le camp militaire où il reçoit sa formation, pendant cette formation elle-même, à son baptême du feu, pendant quelques batailles, et même jusqu’à une attaque pour libérer une planète envahie par des ET qui tourne au fiasco complet et dont il est le seul survivant (laissé pour mort)…
Le bouquin doit beaucoup à Étoiles, garde-à-vous ! de Heinlein, c’est flagrant à plusieurs reprises ; la principale différence étant qu’ici, il n’y a pas d’armure.
Ce n’est pas de la grande littérature, mais c’est intéressant, assez prenant, et ça se lit très vite. Évidemment, les multiples clins d’œil au roman de Heinlein ont sans doute contribué à me faire apprécier ce texte… J’ai bien aimé, donc, et je compte me procurer les quelques autres tomes de la série.
Toutefois, vous feriez certainement mieux de vous procurer celui-ci en V.O., car la traduction laisse franchement à désirer.

Ce contenu a été publié dans Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *