Rêves prémonitoires ?

Rêvé la nuit dernière d’une vieille copine perdue de vue depuis dix-huit ans. M’demande si c’était prémonitoire et si le facteur va m’apporter de ses nouvelles tout à l’heure…
J’ai aussi rêvé de plein de pieds de courgettes s’épanouissant dans mon potager, et ça, j’aimerais beaucoup que ce soit prémonitoire ; pasqu’avec les conditions météo actuelles, tous les pieds que j’ai plantés la semaine dernière ont crevé (sauf un qui n’est pas très vivace et dont je crains qu’il ne suive le même chemin que ses camarades), et bien entendu, aucun des semis que j’ai refaits depuis n’est sorti pour l’instant. Je commence sérieusement à m’inquiéter, non seulement pour mes stocks pour cet hiver, mais même pour l’été : car je n’ai plus au congel que de quoi tenir jusqu’à fin juillet, une époque à laquelle en principe la récolte a commencé, mais comme au mieux cette année j’aurai près de deux mois de retard, je crains fort de devoir acheter des courgettes ; chose qui (comme pour les haricots d’ailleurs, mais de ce côté là j’ai moins d’inquiétudes) ne m’est pas arrivée depuis des années (et dont je comptais bien qu’elle ne m’arrive plus tant que je serais valide).

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, Rêves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *