Y a pas que les grands chefs étoilés qui comptent

J’ai appris aujourd’hui que Kadir Nurman, considéré comme l’inventeur du kebab, était mort jeudi dernier à l’âge de 80 ans.
Et dans la foulée, j’ai aussi appris que l’autre inventeur du kebab (pasque visiblement, la paternité de la chose ne fait pas l’unanimité), Mehmet Aygun, était lui aussi mort, en janvier 2009.

Ce contenu a été publié dans La bouffe, c'est sacré, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *