Défi 2014 : point intermédiaire n° 2

Deuxième point sur l’avancée du défi des quarante scénarios en un an pour quarante contextes différents (et contenant chacun le nombre quarante).

J’en suis à quatre scénarios écrits (soit 10 % du total), soit un de plus que la semaine dernière ; mais cette semaine aura été laborieuse.
D’abord, j’ai vraiment du mal à concilier boulot et cogitations scénaristiques (sans parler de tâches plus terre-à-terre, du domaine de l’intendance ou du potager en particulier). Donc pas moyen de réfléchir vraiment aux scénarios à venir avant la fin de la semaine (avant jeudi soir, dans le cas présent).
Ensuite, j’ai dû modifier ma liste des quarante contextes retenus : car quand j’ai voulu commencer à reprendre un peu ce qui avait été publié sur le contexte originellement choisi pour ce quatrième scénario, je me suis rendu compte que mon idée devenait difficilement exploitable sans d’importantes modifications. Et j’ai donc dû abandonner Birthright (un contexte que je n’avais plus relu depuis la deuxième moitié des années ’90)…
Pourtant, à la base un contexte dans lequel les PJ font partie de l’équipe dirigeante d’un fief, ça me semblait bien coller pour mon idée de scénario med-fan’ haut niveau. Mais voilà, le gros morceau du scénario devait contenir un dragon noir. Et en relisant jeudi soir la fiche sur les dragons cériliens, je me suis rendu compte de deux choses que j’avais oubliées : premièrement, il n’y a pas de dragon noir (au sens où on l’entend habituellement à (A)D&D) sur Cerilia : bon, ça c’était pas trop grave, je n’étais pas braqué sur le dragon noir, c’était juste que le passage se situait dans un marécage. Mais deuxièmement, les dragons cériliens ne se trouvent que dans une région bien spécifique, pas franchement adaptée au reste du scénar.
Et c’est comme ça qu’un scénar initialement prévu pour Birthright s’est retrouvé, après quelques modifications de son contexte politique, déplacé vers Blackmoor (d’un autre côté, ça ne me dérange pas outre mesure : Blackmoor faisait justement partie des contextes que je regrettais de ne pas avoir retenus…).
Le bon point, c’est qu’une fois le contexte fixé et les sources (Dave Arneson’s Blackmoor et le DA4 The Duchy of Ten) partiellement relues pour me rafraîchir la mémoire, l’élaboration du scénario lui-même a été très rapide.

Le prochain scénar pourrait bien se solder lui aussi par un changement de contexte, ou à défaut, par un retard de production ; car il est pour l’instant prévu pour un contexte réputé pour sa complexité, ce qui va m’imposer pas mal de relectures de sources officielles avant de me lancer dans la rédaction, d’autant que si je l’ai déjà lu, je ne l’ai pour l’instant jamais utilisé.
C’est pas grave, j’ai toujours mes deux semaines d’avance. Mais comme la situation (nécessité de relectures plus ou moins longues avec risques de devoir changer de contexte) devrait se répéter à un certain nombre de reprises d’ici à la fin des quarante scénarios, je ne sais pas si ça sera suffisant…

Pour mémoire, les quatre contextes exploités pour l’instant, au cas où ma modification du billet de dimanche dernier aurait échappé à certains :
– Chroniques de l’Ère Xénozoïque
– Alien
– MEGA
– Blackmoor.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *