Amaranthe, une couleur terne

Écouté récemment Massive Addictive, le nouvel album d’Amaranthe.amaranthemassiveaddictiveJe ne vais pas y aller par quatre chemins : c’est un album totalement transparent, sans aucun relief, qui m’est rentré par une oreille pour ressortir immédiatement par l’autre. Et question originalité… bon, ça, avec eux, on savait déjà que c’était pas ce à quoi on devait s’attendre.
Oh, c’est gentil, je vous l’accorde, ça s’écoute, mais c’est comme le précédent, en pire.
Je ne sais pas si je vais continuer à les suivre.

Extraits :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Amaranthe, une couleur terne

  1. Rappar dit :

    Le « Trinity » a un bon solo de guitare, quand même… :>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *