Dungeon sans aucune Fantasy

Fighting is always worth gaming out! Half of each session, maybe more, should be combat.

Sean Punch, Dungeon Fantasy

Lire ce genre de recommandations dans un JdR paru en 2017, même un JdR destiné à faire du dungeon crawling, je trouve ça profondément affligeant.

This entry was posted in Façon de parler, JdR and tagged . Bookmark the permalink.

2 Responses to Dungeon sans aucune Fantasy

  1. 賈尼 says:

    Il n’a rien compris. Même dans la mouvance OSR, celle qui défend le dungeoncrawling, ce qui est mis en exergue ce sont les pièges amusants, les situations nécessitant de l’inventivité de la part des joueurs, etc. et non le combat pour le combat.

    • Imaginos says:

      À la lecture de ton commentaire, je me demande si ce que cherche à faire Dungeon Fantasy, c’est vraiment émuler le dungeon crawling à la (A)D&D. Ils cherchent ptêt plutôt à marcher sur les plates-bandes de Pathfinder et D&D4, des jeux que je ne connais absolument pas mais qui m’ont l’air très lourdement orienté baston.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *