Grossière tentative d’hameçonnage

Ce matin au boulot, coup de téléphone d’une collègue d’une autre usine, qui assure une partie de mes suppléances quand je ne suis pas là, et qui voulait que je lui communique mon identifiant et mon mot de passe pour accéder à un site professionnel.
Il va sans dire que j’ai catégoriquement refusé.
Mais venant de la part d’une personne paranoïaque (au point de croire qu’on a posé un micro dans son bureau !), j’ai trouvé ça encore plus gonflé.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *