Je ne comprends plus les jeunes de maintenant

Ma nouvelle stagiaire a commencé son stage aujourd’hui. Elle est bien plus motivée que ce que je craignais avant qu’elle n’arrive, donc ça s’est bien passé (et ce soir j’ai mal à la gorge après avoir passé ma journée à lui expliquer des trucs).
Par contre, y a pas à dire, on n’est pas de la même génération. Déjà, quand j’ai évoqué quelque chose qui datait de 1993 ou 1994, elle m’a répliqué qu’elle n’était pas encore née ; mais à plusieurs reprises, elle a employé une exclamation dont je n’ai pas réussi à déduire le sens par le contexte : « C’est fatte ».
J’ai tout d’abord cru qu’elle parlait franglais et qu’elle disait « fat », puisque la première fois qu’elle m’a sorti ça, c’était effectivement à propos de quelque chose de gras (au sens premier du terme). Mais au bout de plusieurs fois, dont certaines qui n’avaient rien à voir avec la graisse, je me suis dit que je faisais erreur.
Mais peut-être que je me trompe en croyant que c’est du langage de djeunz et qu’il s’agit en réalité d’un régionalisme ?

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Je ne comprends plus les jeunes de maintenant

  1. Marcilly "c'est où" le Chatel dit :
    • Imaginos dit :

      Merci, ça confirme ce que je pressentais plus ou moins.
      Par contre ton lien, y a des expressions dedans qui ne me paraissent pas de toute première jeunesse… Pas de notre génération peut-être, mais que je rencontre (et comprends) depuis plus de dix ans. Pas sûr qu’ils soient si qualifiés que ça pour nous décrypter le langage djeunz…

  2. Marcilly "c'est où" le chatel dit :

    Oui, c’est le premier lien qui m’est tombé sous la main, mais je sais de source sûre que la définition est la bonne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *