« Snif snif », comme dirait Keith Richards

Ceci m’a un peu amusé, pas suffisamment pour que je vous le signale si ça ne m’avait pas inspiré un subtil titre qui lui m’amuse beaucoup.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *