Les vacances, c’est fait pour se reposer

Pas beaucoup dormi la nuit dernière : je m’étais couché bien tard et je me suis comme souvent réveillé bien tôt. En plus, je savais que je ne pourrais pas faire la sieste en début d’aprème, car le chauffagiste devait passer pour l’entretien annuel de la chaudière (avec un créneau de rendez-vous aussi peu précis que l’après-midi).
Pas grave, m’étais je dit en me levant. Je ferai un petit somme dans la matinée pour rattraper un peu la brièveté de ma nuit.
Sauf que, alors que je me préparais à aller faire ledit petit somme, le téléphone a sonné. J’ai fugitivement hésité à répondre, vu qu’à cette heure-ci en général, la probabilité pour qu’il s’agisse soit d’un emmerdeur, soit d’un faux numéro (soit des deux) était proche de 1, mais j’ai quand même décroché. Bien m’en a pris, car c’était un transporteur qui voulait savoir si je serais chez moi ce matin, car il allait m’apporter un colis.
Problème : il n’allait pas passer tout de suite, mais à l’heure approximative qu’il m’indiquait, je risquais de ne pas m’être encore réveillé. J’ai donc jugé préférable de ne pas faire mon petit somme et de surveiller son passage (qui a bien eu lieu, mais avec un retard substantiel sur ladite heure approximative : ça ne valait plus le coup d’aller s’allonger).
Après le repas, je me suis mis à attendre le chauffagiste (alors que j’aurais bien piqué un petit roupillon ; mais je craignais de ne pas l’entendre, surtout que je n’ai plus de sonnette fonctionnelle depuis des années). J’ai attendu, attendu… jusqu’aux alentours de quatre heures et demie, où il m’a semblé entendre le téléphone sonner. Je me suis rué dans le bureau : c’était la secrétaire du chauffagiste m’annonçant qu’il avait pris du retard et qu’il ne pourrait pas passer aujourd’hui… J’aurais donc pu faire ma sieste bien tranquillement en début d’aprème ! Heureusement, y a pas d’heure pour les braves…
Elle m’a fixé un nouveau rendez-vous pour la semaine prochaine. J’espère que le gars passera en début d’aprème et que je pourrai faire ma sieste plus tôt qu’aujourd’hui !

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *