Le JdR, produit marketing

L’évènement rôludique du moment, c’est la sortie (a priori hier) d’un JdR gratos lancé par une chaîne de restauration rapide nord-américaine : Feast of Legends.
Je n’ai pas d’avis sur le jeu lui-même, qui ne m’intéresse pas a priori ; mais comme d’autres, le fait que le JdR soit considéré comme suffisamment mainstream pour devenir un support de publicité pour une entreprise capitaliste me sidère.
Phersu en dit quelques mots ici, mais c’est François Letarte qui en parle le mieux :

Ce contenu a été publié dans JdR, Qu'est ce qu'on va devenir ?, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *