Ce n’est qu’une coïncidence !

Deux billets plus haut (enfin, plus bas, si l’on se réfère à l’ordre de présentation sur les pages de ce blog), je vous parlais d’animaux que les voitures n’effarouchaient plus guère.

Eh bien, voyez donc de quoi nous parle Maliki sur sa planche d’aujourd’hui !

(pour le reste… je ne partage pas entièrement son avis. Mais il faut dire qu’ayant toujours eu besoin de ma bagnole pour bosser, n’habitant pas dans une grande ville avec des transports en commun, et ayant de toutes façons des horaires incompatibles avec d’éventuels bus, je n’ai jamais eu de problème existentiel avec le fait de prendre le volant)

Ce contenu a été publié dans Ça alors !, BD, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *