Elle ne plaisante pas !

J’ai beaucoup aimé la menace de Piffany dans l’avant-dernière planche de Nodwick :

« If that evil stinky-head hurts our friend, I will give you religious literature every day for the rest of your life… as a suppository ! »

Je crois que c’est la première fois que je la vois proférer une menace physique !

Ce contenu a été publié dans BD, Façon de parler, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.