L’adieu aux plaines de Prax

Passant tout à l’heure sur le blog de James Maliszewski, j’ai flashé sur un paragraphe de son récent billet consacré à la carte de Prax dessinée par William Church :

For me, this map will always represent my vision of RQ, a game I rarely played back in the day and whose direction over the years has made it less and less like anything I’d want to play. At the time this map was published (1979), though, RuneQuest was just a very imaginative fantasy game rather a mere vehicle for Greg Stafford’s theo-sociological flights of fancy.

C’est à peu de choses près le sentiment qui s’est graduellement imposé chez moi vis-à-vis de Glorantha, à cette différence qu’en ce qui me concerne, ce désamour est beaucoup plus récent, puisqu’il est postérieur à la parution de HeroWars en 2000 et consécutif au renouveau gloranthien qui s’est ensuivi.

Mais je comprends fort bien ce que James Maliszewski veut dire.

Un jour, je rassemblerai mes sentiments diffus pour vous pondre un billet sur le sujet.

Ce contenu a été publié dans C'est mon opinion, et je la partage, JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à L’adieu aux plaines de Prax

  1. Ping : Pavis, c’est fini, je ne crois pas que j’y retournerai un jour « imaginos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *