Foster, vous êtes mort !

Toujours imprégné de mes récents revisionnages des quatre Alien, je me suis souvenu que je n’avais pas dans ma bibliothèque la novellisation du dernier.

Je me suis donc hâté de combler cette lacune… pour constater que l’auteur de l’adaptation littéraire n’était pas, comme pour les trois premiers, Alan Dean Foster (qui est pourtant toujours vivant et publiait encore il y a peu), mais un certain A. C. Crispin, jusqu’à présent inconnu au bataillon.

Un certain… qui renseignements pris s’avère être une certaine, car la consultation du Clute & Nicholls m’apprend que ses prénoms sont Ann Carol… Une émule de C. L. Moore ?

Quoi qu’il en soit, ça aura surtout pour conséquence que ce quatrième volume ne sera pas rangé à côté des trois autres dans ma bibliothèque de SF, puisque les livres y sont classés par auteur.

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.