Ne tirons pas de conclusions hâtives

Science fiction is no more written for scientists than ghost stories are written for ghosts.

Brian Aldiss

Ce contenu a été publié dans Façon de parler, SF, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.