Leviathan dominatus

Au détour d’une page du bouquin que je suis en train de lire ce soir (Vertebrate Palaeontology de Michael J. Benton), je suis tombé, entre deux illustrations de fossiles, sur cette image incongrue (probablement signée Libby Mulqueeny et basée sur Vertebrate Life de F. H. Pough et al.) :

© 2005 Blackwell Science Ltd, a Blackwell Publishing company

Il s’agit d’une reconstitution des mâchoires du requin fossile Carcharocles (peut-être plus connu du grand public sous le nom de Megalodon), se basant sur la taille de ses dents (seule partie de l’animal qui nous soit connue), et qui, selon certains auteurs, est nettement surévaluée.

Découvrant l’image, j’ai tout d’abord cru qu’il s’agissait de la reproduction d’une affiche célèbre, une jaquette de disque par exemple ; mais non, il semble que les bonshommes ne soient là que pour bien donner l’échelle.

Voici une photo dans le même style (il s’agit toujours d’une reconstitution) :

À ma grande surprise, il semble qu’aucun groupe de heavy metal n’ait eu l’idée de se baptiser Megalodon (ni même Carcharocles, d’ailleurs).
C’est pourtant un nom qui me parait porteur… et le thème de la jaquette de leur premier album serait tout trouvé !

Ce contenu a été publié dans Dur dur, la culture, Insolite, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.