C’est une obsession, elle ne pense qu’à ça, elle n’en dort plus la nuit

Il y a des mots qui passent mal les frontières linguistiques.

Par exemple, le titre de ce supplément pour « D&D4 » m’a aussitôt rappelé une chouette chanson des Wampas… ainsi qu’un certain nombre de mauvais souvenirs.

Ce contenu a été publié dans JdR, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *