Ça donne un genre…

Au fil des années, les manuels de JdR sont devenus plus attentifs à l’existence de joueuses, plus politiquement corrects aussi. Des efforts sont donc souvent faits pour ne pas employer systématiquement le masculin. Cela peut se traduire par l’alternance, l’un des genres dans un exemple, l’autre dans l’exemple suivant ; voire par l’adoption systématique du féminin.

Cela peut également prendre des formes plus alambiquées, employant les deux genres dans la même phrase.
Mais mal maîtrisé (ou mal relu), ce type d’écriture peut aboutir à des résultats plus ou moins incongrus. Ainsi, dans cette phrase tirée d’un exemple du Basic RolePlaying dernière version :

Even though his or her hit points in all locations total 34, your character will die when she suffers a total of 14 hit points of damage.

Il semblerait que l’auteur ait hésité sur le sexe du personnage avant de fixer son choix. Peut-être parce que, comme disait le regretté Coluche, « on les reconnait plus… ».

Ce contenu a été publié dans JdR, Perles, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.