Les chiens aboient et la fourmi croonde

Dans les années ’80, quand les fours à micro-ondes ont commencé à se répandre dans nos foyers (enfin, dans vos foyers ; ils ne passeront pas par moi), des anecdotes d’une fiabilité douteuse circulaient sur « une dame » (souvent en Allemagne) qui n’aurait rien trouvé de mieux pour sécher son teckel trempé par la pluie que de le placer une minute dans le croondes, pour évidemment le retrouver mort (mais bien sec, et même cuit…) à l’ouverture de la porte. Les versions les plus élaborées de l’histoire expliquaient même que, suite à cet incident, une mention avait été apposée sur les fours à micro-ondes précisant qu’il ne fallait pas y mettre les animaux domestiques.

C’est à ce genre de légendes urbaines (ou présumées telles, mais je suis quasiment persuadé que c’en était une) que j’ai pensé en découvrant cet appareil électroménager

L’histoire ne dit pas s’il est vendu avec un livret de recettes. Mais vue l’odeur (très forte) de la viande de chien, je ne suis pas certain qu’il aurait beaucoup de succès dans nos contrées…

Ce contenu a été publié dans Insolite. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.