Quand on fait cuire l’ours, y bout

(je n’ai pas retrouvé le lien vers une question posée au Parlement européen, au sujet d’un cuisinier slovène ayant servi de la viande d’ours à des convives lors d’une fête quelconque en Italie, que je voulais utiliser pour justifier mon titre… tant pis !)

L’ours-hibou a toujours été l’un de mes monstres préférés d'(A)D&D, depuis la mémorable illustration qu’en avait fait Jeff Easley dans le Basic Set de D&D.

(par contre, celle de David C. Sutherland dans le Monster Manual m’a toujours semblé très moche)

Alors je ne pouvais que regarder avec intérêt les résultats de ce concours d’illustrations d’ours-hiboux…
Il y en a qui m’ont bien plu, en particulier celles des dénommés Gilead (superbe !), Hrvoje Čolic, John-Paul Balmet, et dans une moindre mesure, Patrick Jones.
Sans oublier celle, pas exactement conforme à la version classique, de Char Reed.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.