Dans le Monster Manual, au moins, y avait des nichons

Zak S s’est lancé dans la rénovation des illustrations du Fiend Folio ancestral.
Personnellement, je ne suis pas convaincu du tout ; j’ai toujours trouvé qu’une part importante de la qualité (voire de l’essence même) du Fiend Folio venait de ses illustrations, et les remplacer par des gribouillis (ou par toute autre chose, d’ailleurs) n’aboutirait qu’à le mutiler.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *