L’actualité du net rôludique

Deux infos en vrac :

– d’abord, pour les amateurs du mouvement OSR, un « vieux » (2008) numéro du e-zine Fight On! (le n° 2) est en ce moment téléchargeable gratuitement sur Lulu. Si vous êtes intéressés, dépêchez vous, apparemment ça ne va pas durer.
Ceci dit, j’ai moi-même téléchargé et feuilleté la bête (90 pages), et très franchement, ce que j’ai vu lors de ce feuilletage ne m’a absolument pas paru enthousiasmant. J’ai bien fait je pense de ne jamais céder aux sirènes et payer pour m’en procurer un quelconque numéro (ceci dit, bien que j’utilise encore des systèmes de jeu et des contextes estampillés old school, je ne suis pas non plus le cœur de cible de l’OSR : n’ayant jamais arrêté, je ne vois pas en quoi je serais concerné par le R final…).

– ensuite, visiblement le SDEN pourrait bien disparaître sous peu.
Là encore, ça me laisse relativement froid ; ne fréquentant pas ce site, j’en suis resté à l’image de leurs débuts, où ils n’étaient pas exactement ce qu’on pourrait appeler le plus correct des sites vis-à-vis des « concurrents ». Mais vous ne serez pas forcément du même avis que moi.

Je me demande d’ailleurs si koi29jdr ne devrait pas lui aussi tirer sa révérence : le projet de récupération par la Scentek reste au point mort depuis des années, et même les responsables du bazar ne font plus l’effort d’y poster des annonces… Aucun msg depuis le premier avril ! Ça fait quelques jours que ça me démange de soumettre l’idée aux autres administrateurs. Mais la première quinzaine d’août n’est sans doute pas la meilleure période pour une discussion et prise de décision. Et d’ici septembre, j’aurais peut-être oublié.

Ce contenu a été publié dans JdR. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à L’actualité du net rôludique

  1. Regis dit :

    Pas sûr que le SDEN disparaisse… en suivant ton lien il semble que seul le Bureau soit à remplacer; il y a un webmestre, il y a des animateurs, de la vie… ne manque que des volontaires pour se coltiner les tâches administratives ingrates : compter les sous (trez), écrire des rapports que personne ne lit (sec), calmer les membres Yaka, Fokon et Zêtnuls (prez)

    Cela ne demande pas de compétences particulières, mais avec Internet on a tellement l’impression que tout est fait par « d’autres », que je ne suis pas surpris que les volontaires ne se soient pas précipités et que le Bureau sortant doive brandir des menaces…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *