Certains soignent la peur du vide à coups de 21 avril

Il y a des gens qui ont vraiment du mal à apprendre de leurs erreurs.
Jean-Pierre Chevènement, par exemple, qui a annoncé hier qu’il voulait se présenter à la présidentielle de l’année prochaine.
Je ne dis pas qu’il n’y a pas de bonnes idées parmi les valeurs qu’il défend, mais il me semble qu’il a un peu vite oublié les conséquences, catastrophiques pour le pays qu’il prétend tant aimer, qu’avait eu sa candidature (entre autres) dix ans auparavant…

Ce contenu a été publié dans Qu'est ce qu'on va devenir ?, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.