Monsters we are, lest monsters we become

Moonlight Waltz, le nouvel album des Italiens de Theatres des Vampires, est plutôt agréable, sans être exceptionnel.Sans surprise, les chansons font la part belle aux thèmes gothico-vampiriques, comme le prouve ce morceau :

À noter aussi sur ce disque Figlio della Luna, une jolie reprise en italien de Hijo de la Luna de Mecano.

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *