Ta gueule, esclave !

La saison des élections approche.
Et avec elle, réapparait le fantasme de certains petits chefs de la fonction publique, qui croient qu’ils peuvent, en invoquant l’existence d’une hypothétique période de réserve, obliger leurs subordonnés à la fermer en invoquant un non moins hypothétique devoir de réserve (ou obligation de réserve).
En clair, les agents de l’État en période préélectorale seraient selon ces cheffaillons contraints de fermer leur gueule, de ne pas exprimer publiquement leurs opinions, de ne pas prendre part à des réunions publiques, des manifestations ou autres.
Le problème, c’est que tout ceci ne repose sur aucune base juridique. Mais ça doit beaucoup arranger les dirigeants de faire croire à « leur personnel », dont on a vu ces dernières années à quel point ils ne les respectent pas, à quel point ils s’essuient les chaussures dessus, à quel point ils s’efforcent de démanteler le peu qui reste du service public, bien mal en point, qu’il se voit soudainement privé de droits fondamentaux de tout citoyen, parmi lesquels la liberté d’expression.
Je me demande bien comment un fonctionnaire ou assimilé peut cumuler le respect de cette fumeuse obligation de réserve avec l’exercice d’un quelconque mandat électoral ; et auparavant, avec une quelconque candidature à une élection.
Et accessoirement, je me demande si, pendant cette fumeuse période de réserve, les préfets et autres directeurs départementaux de tels et tels services de l’État s’abstiendront de participer, qui plus est auréolés du prestige de leurs fonctions officielles, à des inaugurations et autres pinces-fesses.
Et puis finalement, je me demande si par exemple un enseignant a, selon les abrutis qui pondent ces instructions illégales et liberticides, le droit de faire cours en période de réserve : après tout, face à sa salle de classe, n’est il pas tout simplement dans le cadre d’une réunion publique ?

Ce contenu a été publié dans J'm'énerve pas, j't'explique, Les cons, ça ose tout, Monde de merde, On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.