L’ORA:CLE ne l’avait pas prédit

L’auteur de science-fiction américain Kevin O’Donnell est mort hier d’un cancer du poumon, quelques semaines avant son soixante-deuxième anniversaire.
Il n’est connu chez nous quasiment que par son roman ORA:CLE, sur lequel j’ai récemment eu l’occasion de mettre la main et qui vient du coup d’opérer une remontée fulgurante dans ma liste de bouquins en souffrance pour atterrir sur mon bureau.

Ce contenu a été publié dans SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.