Les plus mauvais récits de…

Comme le signalait Asmodeus ici-même tout à l’heure, l’anthologiste Jacques Sadoul vient de mourir. Il aurait eu (ou avait eu, je ne connais pas sa date de naissance, juste l’année) 79 ans cette année.
Il avait beaucoup contribué à faire connaître et publier la science-fiction anglo-saxonne dans notre langue, et c’est grâce aux deux tomes de son Histoire de la science-fiction moderne que j’ai commencé à me forger une culture sur la SF.

Ce contenu a été publié dans SF, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.