Inflation dégonflée

Les tarifs postaux américains augmentaient au 27 janvier dernier, de façon conséquente pour certains services.
Je craignais que ça n’impacte sérieusement mon budget rôludique, mais il semblerait finalement que ce soit moins pire que prévu : j’en ai pour exactement la même somme en frais de port pour une commande passée ce soir auprès de mon fournisseur d’outre-Atlantique que pour ma précédente commande, bien que la présente soit probablement plus lourde (et en tous cas plus volumineuse).
Évidemment, je ne peux comparer que pour la formule que je choisis habituellement, c’est-à-dire la moins chère : les formules plus rapides ont peut-être augmenté.
Mais si j’avais su, j’aurais peut-être ajouté une vieillerie de plus à mon achat.

Ce contenu a été publié dans Elle est pas belle, la vie ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.